Créer un test
Connectez-vous !
Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]


- Accueil
- Accès rapides
- Imprimer
- Livre d'or
- Recommander
- Signaler un problème


Recommandés :
- Jeux gratuits
- Nos autres sites



Publicités :
   


Ex195/2 extra hours of English a day

Cours gratuits > Forum > Exercices du forum || En bas

[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Ex195/2 extra hours of English a day
Message de here4u posté le 15-01-2021 à 22:01:03 (S | E | F)
Hello dear Friends,

Voici un nouveau texte de version. Il pourra vous surprendre car il est très classique (et pourtant moderne par son thème,) et donc très différent des derniers ... J'essaie de varier les plaisirs ... et puis, il en faut pour tous les goûts ...
Pourquoi le titre de l'exercice ? Parce qu'à cause du nouveau confinement, vous allez avoir un peu plus de temps à consacrer à vos "loisirs" à la maison et que ce texte est moins déprimant que les chaînes de TV en ce moment ...
C'est la troisième soeur Brontë (Anne, la moins connue) qui l'a écrit ... Courage ! J'espère que vous apprécierez la beauté de la langue ...

I) Translate into French:

You must suppose about three weeks passed over. Mrs Graham and I were now established friends – or brother and sister, as we rather chose to consider ourselves. She called me Gilbert, by my express desire, and I called her Helen, for I had seen that name written in her books. I seldom attempted to see her above twice a week; and still I made our meetings appear the result of an accident as often as I could – for I found it necessary to be extremely careful – and, altogether, I behaved with such exceeding propriety that she never had occasion to reprove me once. Yet I could not but perceive that she was at times unhappy and dissatisfied with herself – or her position, and truly I myself was not quite contented with the latter: this assumption of brotherly nonchalance was very hard to sustain, and I often felt myself a most confounded hypocrite with it all; I saw too, or rather I felt, in spite of herself, «I was not indifferent to her,» as the novel heroes modestly express it, and while I thankfully enjoyed my present good fortune, I could not fail to wish and hope for something better in the future; but of course, I kept such dreams entirely to myself.

Anne Brontë, The Tenant of Wildfell Hall.

II) OPTIONAL: Do you believe that Friendship is possible between a man and a woman? (100-130 words)

Cet exercice est un (bon) et la correction sera en ligne le Vendredi 29 janvier.
You'll need THE FORCE, and I'm sure it'll be with You!




Réponse : Ex195/2 extra hours of English a day de taiji43, postée le 18-01-2021 à 18:12:02 (S | E)
Dear Her4U
Thank you for this lovely text!

READY TO BE CORRECTED

You must suppose about three weeks passed over. Mrs Graham and I were now established friends – or brother and sister, as we rather chose to consider ourselves. She called me Gilbert, by my express desire, and I called her Helen, for I had seen that name written in her books. I seldom attempted to see her above twice a week; and still I made our meetings appear the result of an accident as often as I could – for I found it necessary to be extremely careful –
and, altogether, I behaved with such exceeding propriety that she never had occasion to reprove me once. Yet I could not but perceive that she was at times unhappy and dissatisfied with herself – or her position, and truly I myself was not quite contented with the latter:
this assumption of brotherly nonchalance was very hard to sustain, and I often felt myself a most confounded hypocrite with it all; I saw too, or rather I felt, in spite of herself, «I was not indifferent to her,» as the novel heroes modestly express it, and while I thankfully enjoyed my present good fortune, I could not fail to wish and hope for something better in the future; but of course, I kept such dreams entirely to myself.
Anne Brontë, The Tenant of Wildfell Hall.

vous devez supposer qu’environ trois semaines se sont écoulées. Mme Graham et moi étions maintenant des amis établis – ou frère et sœur, plutôt comme nous avions choisi de nous considérer Elle m’appelait Gilbert, suivant mon désir impérieux , et je l’appelais Hélène, car j’avais vu ce nom écrit dans ses livres. J’ai rarement entrepris de la voir plus de deux fois par semaine; et encore, j’ai fait paraître nos rencontres comme le résultat d’un accident aussi souvent que j’ai pu – car je trouvais nécessaire d’être extrêmement prudent –

et, somme toute, je me comportais avec une telle extrême convenance qu’elle n’avais jamais eu l’occasion de me réprimander une seule fois. Pourtant , je ne pouvais que percevoir qu’elle était parfois malheureuse et insatisfaite d’elle-même – ou de sa position, et en vérité je n’étais pas tout à fait satisfait de cette dernière : cette hypothèse de nonchalance fraternelle était très difficile à soutenir et je me sentais souvent un hypocrite des plus confus avec tout cela; je voyais aussi, ou plutôt je sentais, malgré elle, qu’elle ne m’était pas indifférente«
comme les héros du roman l’expriment pudiquement , et tandis que j’appréciais avec gratitude mon actuelle bonne fortune Je ne pouvais manquer de souhaiter et d’espérer davantage à l’avenir ; mais bien sûr, je gardais de tels rêves entièrement pour moi.

II) OPTIONAL: Do you believe that Friendship is possible between a man and a woman? (100-130 words)
READY TO BE CORRECTED

Dear Here4U
Here is my text, it is far from Aristote’thoughts

READY TO BE CORRECTED129 words

Friendship between a man and a woman can exist and last over time, However this situation is exceptional, due to the fundamental differences between the two sexes. In fact, they have similar behaviours and interests in life.and they are , perfectly honest sincer, not being aware to take advantage of the benefits that the other could bring . In truth they are two partners far from being an egotistical person thinking only of himsel ...They care about the other, listening, discussing, helping the other without judging. 
Thus, I think they will share a quality friendship; provided that any physical attraction leading to sexual acts, take place. If this happened their friendship would be in fatal danger because in love there is often a disparity in the degree of feelings



Réponse : Ex195/2 extra hours of English a day de maro, postée le 19-01-2021 à 13:18:28 (S | E)
Hello,
Environ trois semaines s'étaient écoulées. Madame Graham et moi étions devenus bons amis - ou plutôt frère et soeur, ainsi que nous avions choisi de nous-mêmes nous considérer. Elle m'appelait Gilbert, à ma demande expresse et je l'appelais Helen car j'avais vu ce nom écrit sur ses livres. je ne cherchais guère à la voir plus de deux fois par semaine et m'arrangeais en outre aussi souvent que possible pour que nos rencontres apparaissent fortuites - car je pensais nécessaire d'être extrêmement prudent - et, somme toute, je me comportai avec tant de bienséance qu'elle n'eut jamais l'occasion de m'en faire un seul reproche. Je ne pouvais cependant que ressentir qu'elle était par moments malheureuse et insatisfaite d'elle-même - ou de sa posture, et en vérité je n'étais moi-même pas tout à fait satisfait de cette dernière : cette posture de nonchalance fraternelle était très lourde à soutenir et je me suis souvent senti comme un hypocrite des plus embarrassés avec tout cela; je vis aussi, ou plutôt sentis, sans qu'elle n'en montre rien, que "je ne lui étais pas indifférent" comme les héros de roman le disent pudiquement, et tout en savourant avec bonheur ma bonne fortune actuelle, je ne pouvais m'empêcher de souhaiter et espérer encore mieux à l'avenir; mais bien sur, je tins de tels rêves entièrement pour moi.

------------------
Modifié par lucile83 le 19-01-2021 16:29
Gris




Réponse : Ex195/2 extra hours of English a day de chekos, postée le 19-01-2021 à 17:17:19 (S | E)
Hello Here4U,

Je ne sais pas comment je me suis débrouillée mais en tous les cas j'ai adoré ce texte. Se dire que l'on peut se "frotter" à traduire de grands textes littéraires anglais, c'est la grande classe.
Merci !

Ready to be corrected

I) Translate into French:

You must suppose about three weeks passed over. Mrs Graham and I were now established friends – or brother and sister, as we rather chose to consider ourselves. She called me Gilbert, by my express desire, and I called her Helen, for I had seen that name written in her books. I seldom attempted to see her above twice a week; and still I made our meetings appear the result of an accident as often as I could – for I found it necessary to be extremely careful – and, altogether, I behaved with such exceeding propriety that she never had occasion to reprove me once. Yet I could not but perceive that she was at times unhappy and dissatisfied with herself – or her position, and truly I myself was not quite contented with the latter: this assumption of brotherly nonchalance was very hard to sustain, and I often felt myself a most confounded hypocrite with it all; I saw too, or rather I felt, in spite of herself, «I was not indifferent to her,» as the novel heroes modestly express it, and while I thankfully enjoyed my present good fortune, I could not fail to wish and hope for something better in the future; but of course, I kept such dreams entirely to myself.

Anne Brontë, The Tenant of Wildfell Hall.

Trois semaines environ ont dû s'écouler. Madame Graham et moi-même étions désormais amis ou plutôt frère et sœur comme nous choisissions de nous qualifier comme tel. Elle m’appelait Gilbert, à ma demande express et je l’appelais Hélène car j’avais vu ce nom écrit dans ses livres. Je tentais rarement de la voir plus de deux fois par semaine. Et plus encore, je faisais en sorte que nos rencontres paraissent fortuites aussi souvent que je le pouvais car je trouvais nécessaire d’être extrêmement prudent et quand nous étions tous ensemble, je me comportais avec un tel excès de bienséances qu’elle n’eût jamais l’occasion de me réprimer une seule fois. Aussi, je pus me rendre compte à quel point elle était malheureuse et insatisfaite d’elle-même ou de sa place et pour dire vrai, je n’étais pas vraiment satisfait de la place que j'avais moi-même. Cette supposée nonchalance fraternelle était très difficile à supporter et je me suis souvent senti comme un hypocrite maudit dans tout cela. Je voyais également ou plutôt je sentais qu'en dépit d’elle-même « je ne lui étais pas indifférent » comme le dirait le héros d’un roman et tandis que je jouissais de ma chance actuelle avec reconnaissance, je ne pouvais pas m’empêcher de vouloir et d’espérer quelque de mieux pour le futur, mais bien sûr, je gardais de tels rêves pour moi.

II) OPTIONAL: Do you believe that Friendship is possible between a man and a woman? (100-130 words)

When I was twenty, my answer to this question could have been different, but now, older and wiser proved me that friendship between men and women is complicated. Expectations from both sides might be so different and as communicating clearly can be difficult sometimes when it comes to feelings, it can be confusing.
For instance, I tried recently to contact strangers on specialized websites in order to talk English and reactivate my rusty English but after looking for the right partner to do so, I decided (wisely) to pick only women because even if you think your purpose is clear, there can be misunderstandings. Hopefully nothing really annoying happened, that's the benefits of getting older I guess....

Bye everybody



Réponse : Ex195/2 extra hours of English a day de magie8, postée le 19-01-2021 à 18:27:40 (S | E)
bonjour, heureusement que vous existez, je m'évade un peu grâce à vous
I) Translate into French: BON A CORRIGER merci

You must suppose about three weeks passed over. Mrs Graham and I were now established friends – or brother and sister, as we rather chose to consider ourselves. She called me Gilbert, by my express desire, and I called her Helen, for I had seen that name written in her books. I seldom attempted to see her above twice a week; and still I made our meetings appear the result of an accident as often as I could – for I found it necessary to be extremely careful – and, altogether, I behaved with such exceeding propriety that she never had occasion to reprove me once. Yet I could not but perceive that she was at times unhappy and dissatisfied with herself – or her position, and truly I myself was not quite contented with the latter: this assumption of brotherly nonchalance was very hard to sustain, and I often felt myself a most confounded hypocrite with it all; I saw too, or rather I felt, in spite of herself, «I was not indifferent to her,» as the novel heroes modestly express it, and while I thankfully enjoyed my present good fortune, I could not fail to wish and hope for something better in the future; but of course, I kept such dreams entirely to myself.

Anne Brontë, The Tenant of Wildfell Hall.

Vous devez présumer au sujet des 3 semaines écoulées.Mme Graham et moi étions maintenant des amis établis-ou frères et soeur,comme nous avons plutôt choisi de nous considérer. Elle m'appelait Gilbert de par mon désir manifeste et je l'appelais Hélène ,car j'avais vu ce nom écrit sur son livre.J'essayais rarement de la voir plus de deux fois par semaine; et encore je faisais en sorte que nos rencontres apparaissent comme l'effet du hasard,le plus souvent possible-car je trouvais nécessaire d'être extrêmement prudent-et dans l'ensemble je me comportais avec un tel respect des convenances qu'elle n'eut jamais l'occasion de me réprimander une seule fois.Pourtant je ne pouvais que constater qu'elle était parfois malheureuse et insatisfaite d'elle-même ou de sa position -et en vérité, je n'étais moi-même pas tout à fait satisfait de cette situation:cette présomption d'indifférence fraternelle était trop dur à subir,et souvent je me sentais moi même un hypocrite des plus déconcerté avec tout ceci;Je voyais aussi ou plutôt je sentais, que malgré elle "elle ne m'était pas indifférente",comme l'expriment en toute modestie les héros des romans, et tandis que j'appréciais avec reconnaissance ma bonne fortune présente,je ne pouvais manquer de souhaiter et d'espérer quelque chose de mieux dans le futur;mais bien sûr je gardais de tels rêves entièrement pour moi seul.



Réponse : Ex195/2 extra hours of English a day de maxwell, postée le 23-01-2021 à 16:04:00 (S | E)
READY TO BE CORRECTED

Hello Here4U!
Thank you so much for this exquisite prose: I took great delight in translating it And I had to make swingeing cuts in my essay, for once!


I) Translate into French:


You must suppose about three weeks passed over. Mrs Graham and I were now established friends – or brother and sister, as we rather chose to consider ourselves. She called me Gilbert, by my express desire, and I called her Helen, for I had seen that name written in her books. I seldom attempted to see her above twice a week; and still I made our meetings appear the result of an accident as often as I could – for I found it necessary to be extremely careful – and, altogether, I behaved with such exceeding propriety that she never had occasion to reprove me once. Yet I could not but perceive that she was at times unhappy and dissatisfied with herself – or her position, and truly I myself was not quite contented with the latter: this assumption of brotherly nonchalance was very hard to sustain, and I often felt myself a most confounded hypocrite with it all; I saw too, or rather I felt, in spite of herself, «I was not indifferent to her,» as the novel heroes modestly express it, and while I thankfully enjoyed my present good fortune, I could not fail to wish and hope for something better in the future; but of course, I kept such dreams entirely to myself.

Anne Brontë, The Tenant of Wildfell Hall.


Vous devez imaginer que près de trois semaines se sont écoulées. Mme Graham et moi étions maintenant devenus amis - ou frère et soeur, comme nous préférions nous considérer. Elle m'appelait Gilbert, comme j'en avais exprimé le désir, et je l'appelais Helen, car j'avais vu ce nom écrit dans ses livres. J'essayais rarement de la voir plus que deux fois par semaine ; et encore, je faisais en sorte que nos rencontres paraissent fortuites aussi souvent que possible -car je trouvais nécessaire d'être extrêmement prudent- et somme toute, je me comportais avec une rectitude si absolue qu'elle n'eut jamais l'occasion de me sermonner ne serait-ce qu'une fois.Pourtant, il m'était impossible de ne pas discerner qu'elle était parfois malheureuse et mécontente d'elle-même -ou de sa situation, et sincèrement, moi-même je n'étais pas très satisfait de cette dernière : cette nonchalance fraternelle supposée était très difficile à entretenir et je me sentais souvent un hypocrite des plus maudits pour cela ; Je voyais aussi, ou plutôt, je sentais, malgré elle, "qu'elle ne m'était pas indifférente", comme l'expriment avec pudeur les héros de romans, et alors que j'appréciais ma chance avec gratitude, je ne pouvais manquer de désirer et d'espérer quelque chose de mieux à l'avenir;
mais bien sûr, je gardais ces rêves pour moi tout seul.


II) OPTIONAL: Do you believe that Friendship is possible between a man and a woman? (100-130 words)

In many cases, friendship between a man and a woman is possible: For instance, if they are already married on their own and would never ever betray their partner; if one of them is homosexual or a religious person; if they don't feel mutual attraction but wouldn't want to lose touch; if they had already been married (together) and got divorced, they may stay friends.
Apart from these particular situations, for the most part, men tend to turn friendship into love while women would rather keep their friendship pure. Well, it's definitely a choice they have to make and women must and will always have the last word.
A female singer made her choice in 1989: "I don't want a lover, I just need a friend" (130W)



Réponse : Ex195/2 extra hours of English a day de maya92, postée le 23-01-2021 à 17:32:20 (S | E)
Hello Here4u,

Translate into French
You must suppose about three weeks passed over. Mrs Graham and I were now established friends – or brother and sister, as we rather chose to consider ourselves. She called me Gilbert, by my express desire, and I called her Helen, for I had seen that name written in her books. I seldom attempted to see her above twice a week; and still I made our meetings appear the result of an accident as often as I could – for I found it necessary to be extremely careful – and, altogether, I behaved with such exceeding propriety that she never had occasion to reprove me once. Yet I could not but perceive that she was at times unhappy and dissatisfied with herself – or her position, and truly I myself was not quite contented with the latter: this assumption of brotherly nonchalance was very hard to sustain, and I often felt myself a most confounded hypocrite with it all; I saw too, or rather I felt, in spite of herself, «I was not indifferent to her,» as the novel heroes modestly express it, and while I thankfully enjoyed my present good fortune, I could not fail to wish and hope for something better in the future; but of course, I kept such dreams entirely to myself.

Anne Brontë, The Tenant of Wildfell Hall.

II) OPTIONAL: Do you believe that Friendship is possible between a man and a woman?

I -In French

Imaginez : trois semaines environ s’étaient écoulées. Mrs Graham et moi étions maintenant de véritables amis – ou frère et soeur comme nous préférions nous considérer. Elle m’appelait Gilbert, à ma demande expresse, je l’appelais Helen car j’avais lu ce prénom écrit dans ses livres. J’essayais rarement de la voir plus de deux fois par semaine ; et qui plus est et autant que possible, je faisais en sorte que nos rencontres semblent inopinées car je jugeais nécessaire d’être extrêmement prudent, et je me comportais avec une extrême courtoisie et pas une seule fois elle eut quoique ce soit chose à me reprocher. Cependant je ne pouvais manquer de constater qu’elle était parfois malheureuse et mécontente d’elle-même ou de sa situation et en vérité je n’en étais pas moi-même très satisfait : cette apparence de nonchalance fraternelle était très difficile à supporter et je me considérais comme un hypocrite plutôt déconcerté par tout celà ; je voyais également ou plutôt je sentais que malgré elle “je ne lui étais pas indifférent” comme pourrait l’exprimer pudiquement un héros de roman et tandis que je me réjouissais de mon actuelle bonne fortune, je ne pouvais m’empêcher de souhaiter et d’espérer quelque chose de mieux dans le futur, mais, bien sûr, je gardais ce rêve pour moi seul

II –
Yes, friendship between a man and a woman is possible I have tried it out myself. When I was young, I spent the summer holidays at my grandparent’s with some distant cousin. I was about 12 and he was 15. He lived in Africa and I was lost in admiration for him who talked about his life there, the animals, the sunshine. He might have been a braggart but I liked that. Later he got married and so did I but we remained in touch and went on talking about everything. He has always been my best friend until now.

Thank u dear Here4u – All the best -



Réponse : Ex195/2 extra hours of English a day de tomtom, postée le 23-01-2021 à 17:40:45 (S | E)
Hello everyone,

I- Translation into French (ready to be corrected)

Imaginez qu'environ trois semaines ont passé. Mme Graham et moi étions à présent de véritables amis - ou plutôt des frère et sœur ainsi que nous en avions décidé à notre sujet. Elle m'appelait Gilbert, selon mon souhait exprès, et je l'appelais Helen, car j'avais vu ce nom écrit dans ses livres. Il était rare que je cherche à la voir plus de deux fois par semaine ; Pourtant, je faisais en sorte que nos rencontres semblent le fruit du hasard autant qu'il m'était possible - une prudence extrême me paraissait en effet nécessaire - et en fin de compte, je faisais preuve d'une décence si absolue qu'elle n'eut jamais l'occasion de me faire des reproches.
Il m'était cependant impossible de ne pas sentir qu'elle était parfois malheureuse et mécontente d'elle-même - ou de son rôle, et à la vérité, j'étais moi-même assez mécontent de celui-ci : cette affectation de nonchalance fraternelle était très difficile à tenir, et je me trouvais souvent d'une hypocrisie fort détestable; Je vis aussi, ou plutôt je ressentais, malgré elle, que "je ne le lui étais pas indifférent, " comme disent avec pudeur les héros de roman, et tandis que je goûtais avec reconnaissance ma chance d'alors, je souhaitais et espérais immanquablement quelque chose de meilleur à l'avenir ; mais bien entendu, je gardais de tels rêves pour moi seul.

Thank you!



Réponse : Ex195/2 extra hours of English a day de joe39, postée le 25-01-2021 à 11:31:24 (S | E)
Hello dear here4u,
Here is my translation,
Ready to be corrected.

Translate into French:

You must suppose about three weeks passed over. Mrs Graham and I were now established friends – or brother and sister, as we rather chose to consider ourselves. She called me Gilbert, by my express desire, and I called her Helen, for I had seen that name written in her books. I seldom attempted to see her above twice a week; and still I made our meetings appear the result of an accident as often as I could – for I found it necessary to be extremely careful – and, altogether, I behaved with such exceeding propriety that she never had occasion to reprove me once. Yet I could not but perceive that she was at times unhappy and dissatisfied with herself – or her position, and truly I myself was not quite contented with the latter:
this assumption of brotherly nonchalance was very hard to sustain, and I often felt myself a most confounded hypocrite with it all; I saw too, or rather I felt, in spite of herself, «I was not indifferent to her,» as the novel heroes modestly express it, and while I thankfully enjoyed my present good fortune, I could not fail to wish and hope for something better in the future; but of course, I kept such dreams entirely to myself.

Anne Brontë, The Tenant of Wildfell Hall.

Vous devez imaginer qu'environ trois semaines passèrent.
Mme Graham et moi étions maintenant des amis bien établis - ou frère et sœur, comme nous avons plutôt choisi de nous considérer nous-mêmes. Elle m'appelait Gilbert, par mon désir exprès, et je l’appelait Helen, car j'avais vu ce nom écrit dans ses livres. J’essayais rarement de la voir plus de deux fois par semaine et pourtant je faisais apparaître nos rencontres comme fortuites aussi souvent que possible – car je trouvais qu’il fallait être extrêmement prudent - et, dans l'ensemble, je me conduisais avec une si extrême convenance qu'elle n'eut jamais l'occasion de me reprocher une seule fois. Et donc je ne pouvais m’empêcher de percevoir qu’elle était parfois malheureuse et insatisfaite d’elle -même – ou de son état d'esprit, et vraiment je n’étais moi-même pas tout à fait satisfait de cette dernière ; cette hypothèse de nonchalance fraternelle était très difficile à soutenir, et je me sentais souvent un grand et confondu hypocrite avec tout cela. Moi aussi je voyais, ou plutôt perçus cela, comme, malgré elle, « je ne lui étais pas indifférent », comme l’expriment modestement les héros des romans, et pendant que je jouissais avec gratitude de ma bonne chance actuelle, je ne pouvais pas manquer de souhaiter et d’espérer quelque chose de mieux dans le futur, mais, bien sûr, je gardais tels rêves entièrement pour moi.

II) OPTIONAL: Do you believe that Friendship is possible between a man and a woman? (100-130 words)

Of course it’s possible, but, in my opinion, only in relatively few cases, whose majority is nowadays concentrated in the third and fourth age.
This is due to the sexual instinct of both man and woman which normally reach its acme starting from the end of the adolescence and ending with the beginning of the third age.
This primeval instinct is normally attenuated and controlled (but up to a certain extent) by the ethics of marriage and non-marital unions relationships, observance of religious principles and one’s own ethics.
Therefore this kind of friendship is rare and becomes more frequent only starting from about the age of 60-65, when men and women who, due to the ups and downs of life, find themselves alone, and are ready to welcome such a friendship. 129

I hope to have decently developed the assigned optional theme, although I'm not a sociologist.

I thank you very much and I hope you have a pleasant week, despite the enduring lockdown. Stay safe and take care.

So long
Joe39

-------------------
Modifié par joe39 le 30-01-2021 11:42





Réponse : Ex195/2 extra hours of English a day de chocolatcitron, postée le 26-01-2021 à 03:58:25 (S | E)
Ex195/2 extra hours of English a day
Message de here4u posté le 15-01-2021 à 22:01:03 (S | E | F) 29 janvier.
Hello my dear Here4u, thanks!❤️
Hello each of you! 😉

FINISHED!

C'est la troisième sœur Brontë (la moins connue) qui l'a écrit ... Courage ! J'espère que vous apprécierez la beauté de la langue ...

Here is my work:
I) Translate into French:

You must suppose about three weeks passed over. Mrs Graham and I were now established friends – or brother and sister, as we rather chose to consider ourselves. She called me Gilbert, by my express desire, and I called her Helen, for I had seen that name written in her books. I seldom attempted to see her above twice a week; and still I made our meetings appear the result of an accident as often as I could – for I found it necessary to be extremely careful – and, altogether, I behaved with such exceeding propriety that she never had occasion to reprove me once. Yet I could not but perceive that she was at times unhappy and dissatisfied with herself – or her position, and truly I myself was not quite contented with the latter: this assumption of brotherly nonchalance was very hard to sustain, and I often felt myself a most confounded hypocrite with it all; I saw too, or rather I felt, in spite of herself, «I was not indifferent to her,» as the novel heroes modestly express it, and while I thankfully enjoyed my present good fortune, I could not fail to wish and hope for something better in the future; but of course, I kept such dreams entirely to myself.

Anne Brontë, The Tenant of Wildfell Hall.

Here is my translation:
Vous devez savoir qu’environ trois semaines se sont écoulées. Mme Graham et moi étions maintenant des amis pour de bon – ou frère et sœur, car c’est ainsi que nous avons plutôt choisi de nous considérer. Elle m’appelait Gilbert, à ma demande expresse, et je l’appelais Hélène, car j’avais vu ce nom écrit dans ses livres. J’ai rarement essayé de la voir au-delà de deux fois par semaine ; et j’ai fait en sorte que nos rencontres apparaissent comme un pur hasard aussi souvent que j’ai pu – car j’ai jugé nécessaire d’être extrêmement prudent – et, dans l’ensemble, je me suis comporté avec une telle bienséance qu’elle n’a jamais eu l’occasion de me reprendre une seule fois. Pourtant, je ne pouvais que percevoir qu’elle était parfois malheureuse et insatisfaite d’elle-même – ou de sa position, et vraiment moi-même n’étais pas tout à fait satisfaite de cette dernière : cette hypothèse d’insouciance fraternelle était très difficile à maintenir, et je ressentais souvent une confuse hypocrisie en moi, face à tout cela ; j’ai vu aussi, ou plutôt je ressentais que, malgré elle, « Je ne lui étais pas indifférent», comme les héros de roman peuvent modestement l’exprimer, et tandis que je savais apprécier avec bonheur ma condition actuelle, je ne pouvais manquer de souhaiter et d’espérer quelque chose de mieux à l’avenir; mais bien sûr, j’ai gardé ces rêves entièrement pour moi.



II) OPTIONAL: Do you believe that Friendship is possible between a man and a woman? (100-130 words)

Love and friendship have different registers. Love sometimes happens through a friendship that has changed over time, but that is not always the case. Those who are usually our friends could not be our lover. If we accept our friends ‘faults, these same flaws would be prohibitive in the context of a romantic relationship: we must be clear with our feelings from the beginning, on both sides. The reason friendship can turn into love is because we thought "why not" first, and the events or ways of life really made them look differently. Sometimes one carries within oneself feelings, attractions, desires, hopes that are outside the framework of friendship. I have great male friends, and it is obvious that there is no question of changing the value of our relationship! 130 words.

L’amour et l’amitié ont des registres différents. L’amour se produit parfois à travers une amitié qui a changé au fil du temps, mais ce n’est pas toujours le cas. Ceux qui sont habituellement nos amis ne pouvaient pas être notre « cher et tendre ». Si nous acceptons les défauts de nos amis, ces mêmes défauts seraient rédhibitoires dans le contexte d’une relation amoureuse : nous devons être clairs avec nos sentiments dès le début, des deux côtés. La raison pour laquelle l’amitié peut se transformer en amour, c’est parce que l’on pensait d’abord « pourquoi pas » et les événements ou nos chemins de vie les a vraiment fait considérer autrement. Parfois l’on porte en soi des sentiments, des attractions, des désirs, des espoirs qui sont en hors du cadre de l’amitié. J’ai de grands amis masculins, et il est évident qu’il n’est pas question de changer la valeur de notre relation !

You'll need THE FORCE, and I'm sure it'll be with You!💪☀️❤️

Stay safe and have a sweet week!
See you soon.



Réponse : Ex195/2 extra hours of English a day de here4u, postée le 29-01-2021 à 22:51:45 (S | E)
Hello, dear workers!

Voici votre corrigé !
La difficulté de ce texte était bien sûr le style … très classique et qui demandait un français soutenu, qui peut sembler affecté et artificiel de nos jours … La pensée de Gilbert est très éloignée d’une pensée moderne. Il se préoccupe grandement des apparences et du « Qu’en-dira-t-on ?» Il cherche également à ne pas provoquer la réprobation de Madame Graham et s’efforce d’être irréprochable selon les critères de bienséance de l’époque (qui sont très exigeants).

Vous deviez faire attention aux temps, en respectant ceux du texte initial, tout en vous pliant aux exigences grammaticales de la langue d’arrivée. Il convenait aussi de « garder les effets ».


You must suppose about three weeks passed over. Mrs Graham and I (1) were now established friends – or brother and sister, as we rather chose to consider ourselves. She called me Gilbert, by my express desire, and I called her Helen, for I had seen that name (2) written in her books. I seldom attempted to see her above twice a week (3); and still I made our meetings appear the result of an accident as often as I could – for I found it necessary to be extremely careful – and, altogether, I behaved with such exceeding propriety (4) that she never had occasion to reprove (5) me once. Yet I could not but perceive (6) that she was at times unhappy and dissatisfied with herself – or her position, and truly I myself was not quite contented (7) with the latter : this assumption of brotherly nonchalance was very hard to sustain, and I often felt myself a most confounded hypocrite with it all; I saw too , or rather I felt, in spite of herself, « I was not indifferent to her,» as the novel heroes (9) modestly express it, and while I thankfully enjoyed my present good fortune, I could not fail to wish and hope for something better in the future; but of course, I kept such dreams entirely to myself.
Ann Brontë, The Tenant of Wildfell Hall.

(1) Forme littéraire («britannique» …) preuve d’un niveau de langue soutenu.
(2) «name» : [Helen qui est ici considéré comme étant « intime »] est ici mis pour « Christian name - BE»(«First name – US»). Vous souvenir que le nom de famille est "Surname" en et Family name en (Un surnom se dit "a nickname").
(3) «above twice a week» : more than twice a week.
(4) «exceeding propriety» : convenance/ bienséance/ correction// extrême/ extraordinaire/ exceptionnelle.
(5) «to reprove» : sermonner/ blâmer/ faire un reproche.
(6) «I couldn’t but perceive»: I could only perceive.
(7) «I myself was not quite contended with…»: I wasn’t really satisfied…
(8) Je me sentais un hypocrite déconcerté/ confus/ « maudit – pas ici ! » sentait « très fort » la traduction littérale. N’hésitez pas, alors, à utiliser des procédés classiques de traduction (faire porter le nom sur le même sujet, (je n’étais pas un hypocrite – qui est de l’anglais !) mais en le transformant en nom plus abstrait [ d’ une hypocrisie méprisable ) « fort méprisable » plus « soutenu » que « très méprisable » [traduction de « most »]
(9) The novel heroes : non pas « les héros du roman », mais « les héros de roman ! »(de tous les romans) (Attention : l’article « the » s’applique à « heroes » et non à « novel » qui le déterminerait ( : ce roman là, mais pas les autres !)


Imaginez : environ trois semaines ont passé. Madame Graham et moi étions maintenant de véritables amis – ou frère et sœur, comme nous préférions nous considérer. Elle m’appelait Gilbert, comme j'en avais formellement exprimé le désir, et je l’appelais Hélène, car j’avais vu ce prénom écrit dans ses livres. J’ai rarement tenté de la voir plus de deux fois par semaine ; et encore, je m’arrangeais pour que nos rencontres semblent être le fruit du hasard, aussi souvent que possible – car une prudence extrême me semblait nécessaire – et tout bien considéré, ma conduite fut tellement convenable qu’elle n’eut jamais une seule fois l’occasion de me faire des reproches. Cependant, je ne pouvais m’empêcher de constater qu’elle était parfois mécontente et insatisfaite d’elle-même, de sa situation, et en vérité, je n’étais pas non plus satisfait de cette dernière : feindre cette indifférence fraternelle était très difficile à supporter, et je me trouvais souvent d’une hypocrisie fort méprisable à cause de cela. Je vis aussi, ou plutôt, je ressentis, malgré moi que « Je ne lui étais pas indifférent », comme l’expriment avec pudeur les héros de romans, et tandis que je savourais ma bonne fortune actuelle, je ne pouvais manquer de souhaiter et d’espérer quelque chose de meilleur pour l’avenir ; mais bien entendu, je gardais de tels rêves pour moi seul …


Bravo à tous. Plusieurs d’entre vous m’ont dit avoir apprécié, et même avoir été « fiers », d’affronter un tel style/ niveau de langue. Vous vous y êtes bien adaptés et suis plus que satisfaite de savoir (et de voir ...) que vous avez aimé ! BRAVO !
Même intérêt éprouvé pour ceux qui ont travaillé sur l’expression, souvent d’excellente qualité ! Encore MERCI de ce très bon travail !




[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Cours gratuits > Forum > Exercices du forum

Partager : Facebook / Google+ / Twitter / ... 


> INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Fiches les plus populaires | Aide/Contact

> COURS ET TESTS : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous les tests | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements


> NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours d'anglais | Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

> INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies .
| Cours et exercices de néerlandais 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.