Créer un test
Connectez-vous !
Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]


- Accueil
- Accès rapides
- Imprimer
- Livre d'or
- Recommander
- Signaler un problème


Recommandés :
- Jeux gratuits
- Nos autres sites



Publicités :
   


Le fils (correction) (1)

<< Forum anglais: Questions sur l'anglais || En bas

POSTER UNE NOUVELLE REPONSE


Le fils (correction)
Message de sissi97 posté le 03-12-2008 à 22:45:03 (S | E | F)

Bonjour à tous, voici deux textes que je devais traduire en anglais qui m'était assez difficile, j'ai besoin d'une correction.
Mille mercis à vous tous.

texte en Anglais:
After violent emotion most people and all boys demand food. They
feasted the returned prodigal behind drawn curtains, cut off in
their great happiness, while the trains roared in and out around
them. Harvey ate, drank, and enlarged on his adventures all in one
breath, and when he had a free hand his mother fondled it. The father, well used to judging men, looked at him keenly. He caught himself thinking that he knew very little whatever of his son; but he distinctly remembered an unsatisfied, dough-faced youth, who took delight in reducing his mother to tears; such a person as adds to the gaiety of hotel rooms, where the ingenuous young of the wealthy play with or revile the bell-boys. But this well set-up fisher youth looked at him with eyes steady, clear and unflinching, and spoke in a tone distinctly respectful. There was that in his voice, too, which seemed to promise that the change might be permanent and that the new Harvey had come to stay.

"Someone's been coercing him," thought Cheyne.
"Now Constance would never have allowed that. Don't see as Europe could have done it any better."

"But why didn't you tell this man, Froop, who you were?" the mother repeated, when Harvey had expanded his story at least twice.
"Why didn't you tell him to put you ashore? You know papa would
have made it up to him ten times over."

"I know it; but he thought I was crazy. I just said I wouldn't work, and of course, he hit me on the nose, and oh! I bled like a stuck hog."
”My poor darling! They must have abused you horribly."

"Dunno quite. Well, after that, I saw a light."

1er texte:

texte traduit en français:
Après avoir expérimenté une forte émotion, la plupart des personnes et tous les garçons réclament de la nourriture. Ils ont festoyé le retour du (fils) prodigue derrière des rideaux fermés, coupés/isolés dans un bonheur immense, tandis que les trains vombrissaient en allant et revenant autour d’eux.
Harvey a mangé, bu et étendu toutes ses aventures en un souffle/fil et lorsqu’il avait une main de libre, sa mère la câlinait/carressait. Le père, bien habitué pour juger les hommes, l’a regardé profondément. Il s’est rattrapé pensant qu’il en connaissait très peu de son fils ; mais il s’est distinctement rappelé d’une jeune homme peu satisfait, au visage pâteux, qui a pris du plaisir en faisant fondre sa mère en larmes ; une telle personne ajoute à la gaieté de chambres d’hôtel, où la jeune et candide progéniture des riches injurie ou joue avec les garçon d'étage. Mais, ce jeune pêcheur (bien) avenant l’a regardé avec des yeux fixes, clairs et sans faille, puis a parlé d’un ton particulièrement respectueux. De même, il y avait dans sa voix ce qui pourrait sembler prometteur d'un changement permanent et que le nouvel Harvey est venu définitivement.

« quelqu'un l'a contraint», pensait Cheyne.
« Mais ce n'est pas Constance qui lui aurait permis cela. Je ne vois pas que l’Europe aurait pu faire mieux ».

« Pourquoi n'avais-tu pas dit à cet homme, Froop, qui tu étais? » répétait la mère, lorsqu’ Harvey avait développé son histoire au moins deux fois ».
« pourquoi ne lui as-tu pas dit de te mettre à terre ? Tu sais que papa l'aurait follement récompensé».

« je le sais , car il a pensé que j’étais fou. Je viens de le dire que je ne travaillerais pas et, bien sûr, il m’a frappé au nez, et oh ! J’ai saigné comme un porc ».

« mon pauvre chéri ! Ils doivent avoir terriblement abusé de toi ».
« 'Sais pas exactemment. Et bien, après cela, j’ai vu une lumière ».

-------------------
Modifié par bridg le 03-12-2008 23:17
Titre / l'urgence n'existe pas sur ce site


Réponse: Le fils (correction) de jean31, postée le 04-12-2008 à 22:49:40 (S | E)
Bonsoir,

Quelques suggestions car il semble que tu éprouves pas mal de difficultés dont certaines, je le crains, s'apparentent fort à des contresens.
Bonne chance
.

Après avoir expérimenté À la suite d'une forte émotion...
Ils ont festoyé fêtèrent le retour du fils prodigue...
tandis que les trains vombrissaient en allant et revenant entraient et sortaient en grondant autour d’eux.
a mangé mangea, but et s' étendit sur toutes ses aventures en un souffle/fil sans reprendre une seule fois sa respiration...
Le père, bien habitué pour à juger les hommes, le regardait profondément très attentivement.
Il s’est rattrapé pensant se surprit à penser qu’il ne connaissait savait très peu pratiquement rien de son fils ; mais il s’est distinctement rappelé se souvenait distinctement...
il a pris prenait du plaisir en faisant à faire fondre sa mère en larmes ; une telle personne comme celles qui ajoutent...
Mais, ce jeune pêcheur bien avenant établi l’a regardé avec le fixait de ses yeux fixes, son regard clair et sans faille déterminé,puis a parlé prenait la parole sur un ton...
et que le nouvel Harvey était venu définitivement.
lorsqu’ Harvey eut développé son histoire...
Je viens de le dire J'ai simplement dit que je ne travaillerais pas voulais pas travailler et, ...
Ils doivent avoir terriblement abusé de toi ont dû te maltraiter terriblement ».













Réponse: Le fils (correction) de sissi97, postée le 06-12-2008 à 00:47:37 (S | E)
rebonjour, mille mercis pour votre soutien jean 31, revoici mon texte, j'éspère qu'il est plus lisible et qu'il y a moins de fautes.
Merci bien.



A la suite d’une forte émotion, la plupart des personnes et tous les garçons, réclament de la nourriture. Ils fêtèrent le retour du fils prodigue derrière des rideaux fermés, coupés dans un bonheur immense, tandis que les trains entraient et sortaient en grondant autour d’eux.
Harvey mangea, but et s’étendit sur ses aventures sans reprendre une seule fois sa respiration et lorsqu’il avait une main de libre, sa mère la caressait. Le père, bien habitué à juger les hommes, le regardait très attentivement. Il se surprit à penser qu’il ne savait pratiquement rien de son fils ; mais il se souvenait distinctement d’un jeune homme peu satisfait, au visage pâteux, qui prenait du plaisir à faire fondre sa mère en larmes ; une personne comme celles qui ajoutent de la gaieté dans des chambres d’hôtel, où la jeune ingénue et candide progéniture des riches injuries qui jouait avec les garçons d’étages. Mais, ce jeune pêcheur bien établi le fixait de son regard clair et déterminé, puis prenait la parole sur un ton nettement, même étonnement respectueux. De même, il y avait dans sa voix, ce qui pourrait sembler prometteur d’un changement permanent et que le nouvel Harvey était venu définitivement.
« quiconque a été contraint à son sujet », pensait Cheyne.
« maintenant Constance ne lui aurait jamais permis cela. Ne vois-tu pas que l’Europe aurait pu faire mieux ».
« Froop, pourquoi n’avez-vous pas dis à cet homme, qui vous étiez ? » répétait la mère, lorsqu’ Harvey eut développé son histoire au moins deux fois ».
« pourquoi ne lui avez- vous pas dis de vous mettre à terre ? Vous savez que papa serait plus de dix fois sur lui ».
« je le sais , car il a pensé que j’étais fou. J’ai simplement dit que je ne voulais pas travailler et, bien sûr, il m’a frappé sur le nez, et oh ! J’ai saigné comme un porc ».
« mon pauvre chéri ! Ils ont dû te maltraiter terriblement ».
« tout à fait Dunno. Et bien, après cela, j’ai vu une lumière ».


-------------------
Modifié par sissi97 le 06-12-2008 00:50


Réponse: Le fils (correction) de jean31, postée le 06-12-2008 à 14:59:06 (S | E)
Attention, je ne déteste rien tant que refaire ce que j'ai déjà fait et bien fait.

- ...de/comme/ celles qui ajoutent de la gaieté dans des chambres d’hôtel, où la jeune progéniture candide des riches joue ou vilipende les garçons d’étage.
...étonnamment, l'adverbe, s'écrit avec un a. Sinon, c'est le nom.
- "Someone's been coercing him", thought Cheyne. = "Quelqu'un /lui aura imposé une contrainte/l'aura contraint", pensa Cheyne.
- ...lorsqu’ Harvey eut développé son histoire...
- "...Ils ont dû te maltraiter terriblement.
- "'Sais pas exactement. Et bien, après cela, j’ai vu une lumière".

Et fais en sorte de ne pas remettre une ânerie à la place d'une précédente bonne réponse !












Réponse: Le fils (correction) de sissi97, postée le 06-12-2008 à 20:53:55 (S | E)
Bonsoir à tous, Merci beaucoup Jean31 de me reprendre sur mes fautes, revoici le texte:

A la suite d’une forte émotion, la plupart des personnes et tous les garçons, réclament de la nourriture. Ils fêtèrent le retour du fils prodigue derrière des rideaux fermés, coupés dans un bonheur immense, tandis que les trains entraient et sortaient en grondant autour d’eux.
Harvey mangea, but et s’étendit sur ses aventures sans reprendre une seule fois sa respiration et lorsqu’il avait une main de libre, sa mère la caressait. Le père, bien habitué à juger les hommes, le regardait très attentivement. Il se surprit à penser qu’il ne savait pratiquement rien de son fils ; mais il se souvenait distinctement d’un jeune homme peu satisfait, au visage pâteux, qui prenait du plaisir à faire fondre sa mère en larmes ; de comme celles qui ajoutent de la gaieté dans des chambres d’hôtel, où la jeune progéniture candide des riches joue ou vilipende les garçons d’étage. Mais, ce jeune pêcheur bien établi le fixait de son regard clair et déterminé, puis prenait la parole sur un ton nettement, même étonnamment respectueux. De même, il y avait dans sa voix, ce qui pourrait sembler prometteur d’un changement permanent et que le nouvel Harvey était venu définitivement.
« quelqu'un lui aura imposé une contrainte », pensa Cheyne.
« maintenant Constance ne lui aurait jamais permis cela. Ne vois-tu pas que l’Europe aurait pu faire mieux ».
« Froop, pourquoi n’avez-vous pas dis à cet homme, qui vous étiez ? » répétait la mère, lorsqu’ Harvey eut développé son histoire ».
« pourquoi ne lui avez- vous pas dis de vous mettre à terre ? Vous savez que papa serait plus de dix fois sur lui ».
« je le sais , car il a pensé que j’étais fou. J’ai simplement dit que je ne voulais pas travailler et, bien sûr, il m’a frappé sur le nez, et oh ! J’ai saigné comme un porc ».
« mon pauvre chéri ! Ils ont dû te maltraiter terriblement ».
« sais pas exactement. Et bien, après cela, j’ai vu une lumière ».





POSTER UNE NOUVELLE REPONSE

Partager : Facebook / Google+ / Twitter / ... 


> INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Fiches les plus populaires | Aide/Contact

> COURS ET TESTS : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous les tests | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements


> NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours d'anglais | Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

> INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies .
| Cours et exercices de néerlandais 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.