Créer un test
Connectez-vous !
Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]


- Accueil
- Accès rapides
- Imprimer
- Livre d'or
- Recommander
- Signaler un problème


Recommandés :
- Jeux gratuits
- Nos autres sites



Publicités :
   


Correction- Parler de nos projets

Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Correction- Parler de nos projets
Message de ahmed56 posté le 13-08-2020 à 02:09:19 (S | E | F)
Bonjour,
Pouvez-vous lire et m'aider à corriger ma rédaction, s'il vous plait ?

Sujet : Dans cette scène Antigone préfère ne parler de son projet à personne. Etes-vous d'accord avec ce genre d'attitude ou faut-il partager sa décision avec les autres.
Elaborez un texte argumentatif dans lequel vous défendrez votre point de vue de manière cohérente.

Merci pour vos réponses.

La décision est un choix qui peut rendre notre vie heureuse ou malheureuse. Dans la tragédie de Jean Anouilh, Antigone préfère ne parler pas d'une décision cruciale dans sa vie à personne. Alors, la jeune princesse a-t-elle raison à son attitude ?

Il est indéniable qu'Antigone a agit en toute légitimité en gardant son prjet secret. Tout d'abord, son objectif principal était d'étouffer l'affaire car les autres, en sachant qu'elle essaye de transgresser la loi du roi, vont la dissuader pour renoncer à une telle folie, dans ce cas, elle risque d'abandonner son courage. En outre, puisqu'Antigone résiste devant une force supérieure, elle n'a pas voulu que les autres mettent leur vie en danger pour la sauver, faisant anisi preuve d'altruisme et d'abnégation. Enfin, son projet était un acte de résistance personnel et pour la conscience tranquille, alors l'annoncer aux autres ne sert à rien pour elle.
Cependant, il faut admettre que la fille d'Oedipe a dû consulter les autres avant d'entamer son projet. Premièrement, c'est une manière éfficace pour détérminer les points forts et les point faibles dans nos choix, et donc remettre les idées dans nos pensées et prendre la décision juste. Deuxièmement, nos secrets restent sans valeur si on ne les partage pas avec les gens qu'on aime. Troisièmement, la confiance superflue en nos propres réflexions peut nous faire subir de répercussions qui peuvent s'avérer très dangereuses. Cette conception peut-être soutenue par l'exemple d'Antigone qui, à cause de son orgeuil, elle était punie par la condamnation à mort.

En guise de conclusion, on peut déduire que les décisions importantes doivent être bien partagées avec les personnes proches de nous.


Réponse : Correction- Parler de nos projets de jij33, postée le 13-08-2020 à 07:09:34 (S | E)
Bonjour
Il est inutile d'envoyer une demande d'aide pour un nouveau texte tant que le précédent n'est pas entièrement corrigé : Lien internet
Bonne fin de correction.



Réponse : Correction- Parler de nos projets de alienor64, postée le 15-08-2020 à 01:21:59 (S | E)
Bonsoir ahmed56


- Vous semblez ne pas comprendre, ahmed56, que tout travail commencé doit être mené à son terme avant de proposer un nouveau texte.
En postant simultanément - ou presque- plusieurs sujets, vous n'apprenez pas de vos erreurs puisque vous n'avez pas lu nos indications précédentes et refaites les mêmes dans chaque nouvelle production écrite.
C'est pourquoi, relisez ce texte et ceux qui précèdent ; des erreurs pourront être évitées.





Réponse : Correction- Parler de nos projets de ahmed56, postée le 15-08-2020 à 01:41:47 (S | E)
Je m'excuse alienor64, je vais faire tout ce que tu as dit.



Réponse : Correction- Parler de nos projets de alienor64, postée le 15-08-2020 à 12:20:28 (S | E)
Bonjour ahmed56

Puisque la correction de vos textes précédents est terminée, nous pouvons commencer celle-ci.

La décision est un choix qui peut rendre notre vie heureuse ou malheureuse. Dans la tragédie de Jean Anouilh, Antigone préfère ne parler pas d'une décision cruciale dans sa vie à personne(après l'infinitif et avoir supprimé 'pas' car deux négations valent une affirmation : 'ne pas parler à personne' équivaut à 'parler à quelqu'un'). Alors, la jeune princesse a-t-elle raison à son(incorrect : autre préposition, celle qui indique la manière, suivie d'un déterminant démonstratif) attitude ?

Il est indéniable qu'Antigone a agit(orthographe du participe passé) en toute légitimité en gardant son prjet(orthographe) secret. Tout d'abord, son objectif principal était d'étouffer l'affaire car les autres, en sachent(orthographe + participe présent et non gérondif) qu'elle essaye(autre temps) de transgresser la loi du roi, vont la dissuader pour(autre préposition) renoncer à une telle folie,(autre signe de ponctuation) dans ce cas, elle risque d'abandonner son courage(il existe un verbe pronominal qui exprime cette idée). En outre, puisqu'Antigone résiste(remplacer ce qui est souligné par le gérondif de 'résister'. De plus, l'élision de 'puisque' devant 'Antigone' est incorrecte) devant(autre préposition) une force(autre nom : 'autorité') supérieure, elle(c'est ici que vous devez placer 'Antigone') n'a pas voulu que les autres mettent leur vie en danger pour la sauver, faisant anisi(orthographe) preuve d'altruisme et d'abnégation. Enfin, son projet était un acte de résistance personnel et pour (ici, il faut un infinitif) la conscience tranquille,(autre signe de ponctuation) alors (virgule) l'annoncer aux autres ne sert(autre temps et autre mode) à rien pour elle(à remplacer par le pronom personnel COI et à mettre avant le verbe).
Cependant, il faut admettre que la fille d'Oedipe a dû consulter les autres avant d'entamer(autre verbe) son projet. Premièrement, c'est une manière éfficace(jamais d'accent sur le 'e' devant une double consonne ou deux consonnes) pour détérminer(même remarque) les points forts et les point faibles dans nos choix, et donc remettre les idées dans nos pensées(cela n'a pas de sens ! Voulez-vous dire qu'il faut mettre de l'ordre dans nos idées ? ou de prendre le temps de réfléchir ? ) et(enlever) (ici, préposition) prendre la décision juste. Deuxièmement, nos secrets restent sans valeur si on ne les partage pas avec les gens qu'on aime. Troisièmement, la confiance superflue(ce n'est pas l'adjectif qui convient) en nos propres réflexions peut nous faire subir(à remplacer par un seul verbe) de(pluriel) répercussions qui peuvent s'avérer très dangereuses. Cette conception peut-être(ce n'est pas l'adverbe !) soutenue par l'exemple d'Antigone qui, à cause de son orgeuil(orthographe), elle était punie(incorrect : enlever le pronom + autre temps) par la condamnation à mort.

En guise de conclusion, on peut déduire que les décisions importantes doivent être bien(enlever) partagées avec les personnes proches de nous. (Une suggestion : il ne suffit pas de partager les décisions à prendre, il faut aussi tenir compte de l'avis de chacun ; il faut les examiner avec soin).

Bonne correction



Réponse : Correction- Parler de nos projets de ahmed56, postée le 15-08-2020 à 19:02:45 (S | E)
Bonjour alienor64,

La décision est un choix qui peut rendre notre vie heureuse ou malheureuse. Dans la tragédie de Jean Anouilh, Antigone préfère ne parler d'une décision cruciale dans sa vie à personne. Alors, la jeune princesse a-t-elle raison dans cette attitude ?

Il est indéniable qu'Antigone a agi en toute légitimité en gardant son projet secret. Tout d'abord, son objectif principal était d'étouffer l'affaire car les autres, sachant qu'elle essayera de transgresser la loi du roi, vont la dissuader à fin de renoncer à une telle folie. Dans ce cas, elle risque de se décourager. En outre, en résistant face à une autorité supérieure, Antigone n'a pas voulu que les autres mettent leur vie en danger pour la sauver, faisant ainsi preuve d'altruisme et d'abnégation. Enfin, son projet était un acte de résistance personnel et pour avoir la conscience tranquille. Alors l'annoncer aux autres ne lui servira à rien.
Cependant, il faut admettre que la fille d'Oedipe a dû consulter les autres avant d'entreprendre son projet. Premièrement, c'est une manière efficace pour déterminer les points forts et les point faibles dans nos choix, et donc remettre l'ordre dans nos pensées pour prendre la décision juste. Deuxièmement, nos secrets restent sans valeur si on ne les partage pas avec les gens qu'on aime. Troisièmement, la confiance excessive en nos propres réflexions peut nous inflige des répercussions qui peuvent s'avérer très dangereuses. Cette conception peut être soutenue par l'exemple d'Antigone qui, à cause de son orgueil, a été punie par la condamnation à mort.

En guise de conclusion, on peut déduire que les décisions importantes doivent être partagées avec les personnes proches de nous. Dans cette perspective, on peut ajouter qu'il faut tenir compte de leurs avis et les examiner avec soin.

Merci d'avance .



Réponse : Correction- Parler de nos projets de alienor64, postée le 15-08-2020 à 23:42:04 (S | E)
Bonsoir ahmed56

La décision est un choix qui peut rendre notre vie heureuse ou malheureuse. Dans la tragédie de Jean Anouilh, Antigone préfère ne parler d'une décision cruciale dans sa vie à personne(mieux après l'infinitif). Alors, la jeune princesse a-t-elle raison dans('dans' n'est pas la préposition qui indique la manière, mais mieux avec une autre formulation : préposition 'de' suivie d'un verbe à l'infinitif) cette attitude ?

Il est indéniable qu'Antigone a agi en toute légitimité en gardant son projet secret. Tout d'abord, son objectif principal était d'étouffer l'affaire car les autres, sachant qu'elle essayera de transgresser la loi du roi, vont(enlever ; pas de futur proche, mais futur simple pour le verbe qui suit) (ici, verbe au futur : tenter/essayer, suivi d'une préposition) la dissuader à fin(orthographe, mais à remplacer par une conjonction de coordination) de renoncer à une telle folie.(pas de point, mais point-virgule) Dans ce cas, elle risque(autre temps) de se décourager. En outre, en résistant face à une autorité supérieure, Antigone n'a pas voulu que les autres mettent leur vie en danger pour la sauver, faisant ainsi preuve d'altruisme et d'abnégation. Enfin, son projet était un acte de résistance personnel et pour(à remplacer par : pronom relatif sujet suivi d'un pronom personnel COI et du verbe 'permettre' à conjuguer + préposition) avoir la conscience tranquille. Alors l'annoncer aux autres ne lui servira(autre temps et autre mode) à rien.
Cependant, il faut admettre que la fille d'Oedipe a dû consulter les autres avant d'entreprendre(mieux : 'mettre à exécution') son projet. Premièrement, c'est une manière efficace pour déterminer les points forts et les point faibles dans nos choix, et donc (ici, préposition indiquant le but) remettre (préposition) l'ordre dans nos pensées pour(autre préposition ou locution prépositive pour éviter la répétition de 'pour') prendre la décision juste. Deuxièmement, nos secrets restent sans valeur si on ne les partage pas avec les gens qu'(mieux sans l'élision et suivi du l' euphonique devant 'on') on aime. Troisièmement, la confiance excessive en nos propres réflexions peut nous inflige(infinitif) des répercussions qui peuvent s'avérer très dangereuses(autre adjectif pour varier le vocabulaire tout en respectant l'idée exprimée : néfastes/funestes/fatales). Cette conception peut être soutenue par l'exemple d'Antigone qui, à cause de son orgueil, a été punie par la condamnation à mort.

En guise de conclusion, on peut déduire que les décisions importantes doivent être partagées avec des(déterminant indéfini) personnes de confiance proches de nous. Dans cette perspective, on peut ajouter qu'il faut tenir compte de leurs avis et les examiner avec soin.

Bonne soirée



Réponse : Correction- Parler de nos projets de ahmed56, postée le 16-08-2020 à 01:26:52 (S | E)
La décision est un choix qui peut rendre notre vie heureuse ou malheureuse. Dans la tragédie de Jean Anouilh, Antigone préfère ne parler à personne d'une décision cruciale dans sa vie. Alors, la jeune princesse a-t-elle raison d'adopter cette attitude ?

Il est indéniable qu'Antigone a agi en toute légitimité en gardant son projet secret. Tout d'abord, son objectif principal était d'étouffer l'affaire car les autres, sachant qu'elle essayera de transgresser la loi du roi, tenteront de la dissuader et de renoncer à une telle folie; dans ce cas, elle risquera de se décourager. En outre, en résistant face à une autorité supérieure, Antigone n'a pas voulu que les autres mettent leur vie en danger pour la sauver, faisant ainsi preuve d'altruisme et d'abnégation. Enfin, son projet était un acte de résistance personnel qui lui permet d'avoir la conscience tranquille. Alors, l'annoncer aux autres ne lui servirait à rien.
Cependant, il faut admettre que la fille d'Oedipe a dû consulter les autres avant de mettre à exécution son projet. Premièrement, c'est une manière efficace pour déterminer les points forts et les point faibles dans nos choix, et donc pour remettre de l'ordre dans nos pensées dans le but de prendre la décision juste. Deuxièmement, nos secrets restent sans valeur si on ne les partage pas avec les gens que l'on aime. Troisièmement, la confiance excessive en nos propres réflexions peut nous infliger des répercussions qui peuvent s'avérer fatales. Cette conception peut être soutenue par l'exemple d'Antigone qui, à cause de son orgueil, a été punie par la condamnation à mort.

En guise de conclusion, on peut déduire que les décisions importantes doivent être partagées avec certaines personnes de confiance proches de nous. Dans cette perspective, on peut ajouter qu'il faut tenir compte de leurs avis et les examiner avec soin.



Réponse : Correction- Parler de nos projets de alienor64, postée le 16-08-2020 à 10:29:40 (S | E)
Bonjour ahmed56

C'est nettement mieux !

La décision est un choix qui peut rendre notre vie heureuse ou malheureuse. Dans la tragédie de Jean Anouilh, Antigone préfère ne parler à personne d'une décision cruciale dans sa vie. Alors, la jeune princesse a-t-elle raison d'adopter cette attitude ?

Il est indéniable qu'Antigone a agi en toute légitimité en gardant son projet secret. Tout d'abord, son objectif principal était d'étouffer l'affaire car les autres, sachant qu'elle essayera de transgresser la loi du roi, tenteront de la dissuader et de renoncer à une telle folie;(erreur d'espace) dans ce cas, elle risquera(autre temps et autre mode : conditionnel présent) de se décourager. En outre, en résistant face à une autorité supérieure, Antigone n'a pas voulu (autre temps : imparfait) que les autres mettent leur vie en danger pour la sauver, faisant ainsi preuve d'altruisme et d'abnégation. Enfin, son projet était un acte de résistance personnel qui lui permet(autre temps) d'avoir la conscience tranquille. Alors, l'annoncer aux autres ne lui servirait à rien.
Cependant, il faut admettre que la fille d'Oedipe a dû consulter les autres avant de mettre à exécution son projet. Premièrement, c'est(à remplacer par ce que représente 'c'est', car il se rapporte à ce qui précède, alors que plus loin vous parlez de 'nous') une manière efficace pour déterminer les points forts et les point faibles dans nos choix, et donc pour remettre de l'ordre dans nos pensées dans le but de('dans le but de' alourdit la phrase ; autre locution prépositive ayant le même sens) prendre la décision juste. Deuxièmement, nos secrets restent sans valeur si on ne les partage pas avec les gens que l'on aime. Troisièmement, la confiance excessive en nos propres réflexions peut nous infliger des répercussions qui peuvent s'avérer fatales. Cette conception peut être soutenue par l'exemple d'Antigone qui, à cause de son orgueil, a été punie par la condamnation à mort.

En guise de conclusion, on peut déduire que les décisions importantes doivent être partagées avec certaines(autre adjectif indéfini) personnes de confiance proches de nous parmi nos proches. Dans cette perspective, on peut ajouter qu'il faut tenir compte de leurs avis et les examiner avec soin.

Bon dimanche



Réponse : Correction- Parler de nos projets de ahmed56, postée le 16-08-2020 à 13:43:29 (S | E)
Bonjour alienor64,

La décision est un choix qui peut rendre notre vie heureuse ou malheureuse. Dans la tragédie de Jean Anouilh, Antigone préfère ne parler à personne d'une décision cruciale dans sa vie. Alors, la jeune princesse a-t-elle raison d'adopter cette attitude ?

Il est indéniable qu'Antigone a agi en toute légitimité en gardant son projet secret. Tout d'abord, son objectif principal était d'étouffer l'affaire car les autres, sachant qu'elle essayera de transgresser la loi du roi, tenteront de la dissuader et de renoncer à une telle folie ; dans ce cas, elle risquerait de se décourager. En outre, en résistant face à une autorité supérieure, Antigone ne voulait pas que les autres mettent leur vie en danger pour la sauver, faisant ainsi preuve d'altruisme et d'abnégation. Enfin, son projet était un acte de résistance personnel qui lui permettrait d'avoir la conscience tranquille. Alors, l'annoncer aux autres ne lui servirait à rien.
Cependant, il faut admettre que la fille d'Oedipe a dû consulter les autres avant de mettre à exécution son projet. Premièrement, ce comportement est une manière efficace pour déterminer les points forts et les points faibles dans nos choix, et donc pour remettre de l'ordre dans nos pensées afin de prendre la décision juste. Deuxièmement, nos secrets restent sans valeur si on ne les partage pas avec les gens que l'on aime. Troisièmement, la confiance excessive en nos propres réflexions peut nous infliger des répercussions qui peuvent s'avérer fatales. Cette conception peut être soutenue par l'exemple d'Antigone qui, à cause de son orgueil, a été punie par la condamnation à mort.

En guise de conclusion, on peut déduire que les décisions importantes doivent être partagées avec quelques personnes de confiance parmi nos proches. Dans cette perspective, on peut ajouter qu'il faut tenir compte de leurs avis et les examiner avec soin.

- Est ce-que c'est la préposition "avec" que j'ai dû utiliser ici ? "la jeune princesse a-t-elle raison d'adopter cette attitude ?".
- Je ne suis pas sûr que c'est exactement ce que je veux dire ici 'tenteront de la dissuader et de renoncer à une telle folie', car ce ne sont pas les autres qui doivent renoncer à la folie mais Antigone. On peut dire plutôt : "tenteront de la dissuader de commettre une telle folie" ??
Merci d'avance.

-------------------
Modifié par ahmed56 le 16-08-2020 13:52



-------------------
Modifié par ahmed56 le 16-08-2020 13:53



-------------------
Modifié par ahmed56 le 16-08-2020 14:59



-------------------
Modifié par ahmed56 le 16-08-2020 22:54





Réponse : Correction- Parler de nos projets de alienor64, postée le 16-08-2020 à 19:07:44 (S | E)
Bonsoir ahmed56

Votre texte est parfait !

- Est-ce que c'est la préposition "avec" que j'ai aurais dû utiliser ici ? "la jeune princesse a-t-elle raison d'adopter cette attitude ?". Oui ! Vous auriez pu l'employer, mais la formulation avec l'infinitif est de loin préférable.
- Je ne suis pas sûr que c'est exactement ce que je veux dire ici 'tenteront de la dissuader et de renoncer à une telle folie', car ce ne sont pas les autres qui doivent renoncer à la folie mais Antigone. On peut dire plutôt : "tenteront de la dissuader de commettre une telle folie" ??

- On comprend que c'est Antigone qui doit renoncer, mais vous pouvez aussi raccourcir la phrase avec cette nouvelle formulation. Les deux sont de la même façon explicites. Toutefois, vous pouvez aussi, par souci de précision, écrire 'tenteront de l'en dissuader', le pronom 'en' représente la proposition précédente : 'sachant qu'elle essayera de transgresser la loi du roi,', ce qui rend la suite de la phrase inutile : 'et de renoncer...'.
Le choix vous revient !

Bonne continuation



Réponse : Correction- Parler de nos projets de ahmed56, postée le 16-08-2020 à 22:33:51 (S | E)
Bonsoir alienor64,
Je vous suis très reconnaissant pour vos efforts. Les plus grandes leçons ne sont pas tirées d'un livre mais d'un enseignant tel que vous. Merci d'avoir été si patiente avec moi et d'avoir pris le temps de m'aider à la maîtrise de mes textes et de mes connaissances.


-------------------
Modifié par ahmed56 le 16-08-2020 22:34





Réponse : Correction- Parler de nos projets de alienor64, postée le 16-08-2020 à 22:40:08 (S | E)
à vous, ahmed56



Réponse : Correction- Parler de nos projets de gerold, postée le 17-08-2020 à 11:31:56 (S | E)
Bonjour alienor64 et ahmed56

Je me demande s'il n'y a pas de contresens dans cette phrase :

"Cependant, il faut admettre que la fille d'Oedipe a dû consulter les autres avant de mettre à exécution son projet."

Je comprends cette phrase comme signifiant, soit qu'Antigone a été obligée de consulter les autres, soit qu'il est probable qu'elle l'ait fait. Or, elle ne l'a pas fait, et c'est ce que vous lui reprochez, ahmed56. Il conviendrait donc, à mon avis, de remplacer "a dû" par une autre forme du même verbe.



Réponse : Correction- Parler de nos projets de ahmed56, postée le 17-08-2020 à 23:24:25 (S | E)
Bonsoir gerold,
Je pense que vous avez raison, merci pour votre remarque. Alors est ce que le temps de l'imparfait convient ici donc ?



Réponse : Correction- Parler de nos projets de alienor64, postée le 17-08-2020 à 23:31:30 (S | E)
Bonsoir gerold

Il aurait été intéressant de connaître la scène en question, celle où Antigone veut garder son projet secret, car dans une des scènes, elle en fait part à Ismène, sa sœur, qui tente, sans succès, de l'en dissuader.
Vous avez raison, gerold ; ahmed56 aurait certainement dû remplacer 'devoir' par un autre verbe ou un autre temps.

Bonne soirée



Réponse : Correction- Parler de nos projets de gerold, postée le 18-08-2020 à 10:31:25 (S | E)
Bonjour

L'imparfait me semble possible, mais j'emploierais plutôt le conditionnel passé.




[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Cours gratuits > Forum > Apprendre le français

Partager : Facebook / Google+ / Twitter / ... 


> INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Fiches les plus populaires | Aide/Contact

> COURS ET TESTS : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous les tests | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements


> NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours d'anglais | Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

> INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies .
| Cours et exercices de néerlandais 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.