Créer un test
Connectez-vous !
Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]


- Accueil
- Accès rapides
- Imprimer
- Livre d'or
- Recommander
- Signaler un problème


Recommandés :
- Jeux gratuits
- Nos autres sites



Publicités :
   


Violence en milieu scolaire

Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Violence en milieu scolaire
Message de mansal9960 posté le 13-02-2017 à 22:06:33 (S | E | F)
Bonsoir. Pourriez-vous m'aider à corriger les erreurs du sujet suivant. La violence en milieu scolaire. La violence se définit comme tout acte visant à blesser quelqu'un par des injures soit par de coup. D'une manière simple, la violence est l'ensemble des actions qui portent atteinte à la personnalité d'une personne et qui l'obligent à se soumettre forcément ou à l'intimider. En effet, il existe plusieurs sortes des violences tels que : la violence corporelle, la violence faite aux femmes etc... cependant, celle qui nous concerne ici, c'est la violence en milieu scolaire. Par apport à la question posée, nous tenterons de répondre dans les lignes suivantes. Pour beaucoup des jeunes, l'établissement est considéré comme un lieu de retrouvaille c'est-à dire là où ils doivent se rencontrer avec leurs copines et leurs amis. Par contre, certains jeunes le considère plutôt comme un lieu de repos. Aujourd'hui, nous remarquons dans les établissements les plus affectés par la violence, des jeunes gens bizarres et qui ne paraissent avoir rien à l'école et certainement ce sont ceux-là qu'on dit des 《 élèves sans avenir venant que pour créer des problèmes 》. Bien qu'il soit defendu de venir à l'école avec une arme, ils y viennent toujours. Et pourtant, c'est qui est le plus fâcheux et que ces élèves qui agissent de telle sorte sont encouragés et gâtés par leurs propres parents qui, eux-mêmes des responsables et que l'on loin de les soupçonner apprendre une telle conduite à leurs enfants. Avec leur arme à feu, ils ne veulent que semer de désordres à l'idée que leur propre parent qui leurs ont permis d'agir ainsi. La violence en milieu scolaire possede plusieurs causes essentielle à savoir. En évidence, par faute d'application du règlement intérieur d'un établissement et par le non vouloir de punir les élèves coupables, peut entrainer la violence en milieu scolaire. En outre, la tolérance : le fait de pardonner souvent les fautes des élèves et de les sanctionner rarement en entraîne aussi. De même, le racismes. En conclusion, la violence en milieu scolaire ne sera jamais arrêtée tant que le gouvernement ne prendra des mesures sévères et que les enseignants ne feront pas convenablement leur travail. Combien des élèves devenant des infirmes, invalides ou même perdant leur vie à la suite de cette violence. Ne leur faut-ils pas d'hommages. Combien des éducateurs étaient tués parcequ'ils fesaient leur devoir. Il n'est pas surprenant d'entre un tel directeur de C.E.G a été chassé de son poste parcequ'il avait sanctionné un enfant d'un ministre. En bref, la violence en milieu scolaire nous domine et continuera à nous dominer. Pour cette raison, soyons une main unique pour dire non à la violence.


Réponse : Violence en milieu scolaire de alienor64, postée le 14-02-2017 à 01:02:50 (S | E)

Bonsoir mansal9960

Un lien sur la négation et la restriction : Lien internet


La violence en milieu scolaire. La violence se définit comme tout acte visant à blesser quelqu'un par des injures soit('soit ... soit' : marque une alternative entre deux propositions ; un seul 'soit' ne suffit donc pas, vous devez en mettre un autre. A vous de le placer correctement) par de coup(un ou plusieurs ?). D'une manière simple(autre adjectif), la violence est l'ensemble des actions qui portent atteinte à la personnalité(autre mot) d'une personne et qui l'obligent à se soumettre forcément(mal exprimé : employez le substantif correspondant à cet adverbe, précédé d'une préposition indiquant le moyen) ou à l'intimider. En effet, il existe plusieurs sortes des(préposition) violences(singulier) tels(accord) que : la violence corporelle, la violence faite aux femmes (virgule)etc...(point et non points de suspension) cependant, celle qui nous concerne ici, c'est la violence en milieu scolaire. Par apport(ce n'est pas le mot exact ; mais à enlever) à la question posée(elle est où, la question ???), nous tenterons de répondre dans les lignes suivantes. Pour beaucoup des(l'article ( = le déterminant) partitif se change en préposition après les adverbes de quantité) jeunes, l'établissement(autre mot plus précis) est considéré comme un lieu de retrouvaille(ce nom s'emploie au pluriel)(virgule) c'est-à dire(il manque un trait d'union) là où ils doivent se rencontrer avec leurs copines et leurs amis. Par contre(mieux : 'En revanche'), certains jeunes le considère(sujet : les jeunes) plutôt comme un lieu de repos. Aujourd'hui, nous remarquons dans les établissements les plus affectés par la violence, des jeunes gens bizarres et(enlever) qui ne paraissent avoir rien (à compléter )à l'école (ici, ponctuation) et(enlever) certainement(après le verbe) ce sont ceux-là qu'on dit(autre verbe) des ? élèves sans avenir venant que(formulation incorrecte du sens restrictif : voir lien) pour créer des problèmes. Bien qu'il soit defendu(accent aigu) de venir à l'école avec une arme, ils y viennent toujours(mal exprimé). Et pourtant, c'est(erreur ; pronom démonstratif neutre) qui est le plus fâcheux et(verbe 'être' précédé du pronom démonstratif neutre élidé pour former le présentatif) que ces élèves qui agissent de telle(déterminant démonstratif) sorte sont encouragés et gâtés par leurs propres parents qui, eux-mêmes des(à enlever car incorrect. Conjuguez 'être', le sujet étant : 'les parents'. Vous mettrez devant ce verbe un pronom personnel complément mis pour 'ces élèves') responsables et que l'on loin de les(incorrect ; enlever) soupçonner(conditionnel présent ; forme négative) (préposition élidée)apprendre une telle conduite à leurs enfants. Avec leur arme à feu, ils ne veulent que semer de(déterminant défini) désordres(singulier) à l'idée que(mal dit : conjonction qui introduit une comparaison) leur propre parent(pluriel pour ces trois mots) qui(enlever) leurs(erreur : c'est un pronom personnel COI, non un déterminant possessif) ont permis d'agir ainsi(enlever). La violence en milieu scolaire possede(accent grave) plusieurs causes essentielle(accord) à savoir(enlever). En évidence,(enlever) par faute(enlevez la préposition ; autre nom précédé d'un déterminant défini) d'application du règlement intérieur d'un établissement et par(enlever) le non vouloir(à remplacer par un nom) de punir les élèves coupables, peut(accord) entrainer(accent circonflexe) la violence en milieu scolaire.



Réponse : Violence en milieu scolaire de alienor64, postée le 14-02-2017 à 01:46:14 (S | E)

La suite :

-Voix active et voix passive : Lien internet

-Verbe 'chasser' à la voix passive : Lien internet


En outre, la tolérance : le fait de(enlever) (ici, il manque un verbe conjugué) pardonner souvent les fautes des élèves et de les sanctionner rarement en entraîne aussi ( de à : à reformuler car incompréhensible). De même, le racismes(déterminant au singulier et mot au pluriel ??? De plus, ce n'est pas une phrase : à construire correctement). En conclusion, la violence en milieu scolaire ne sera jamais arrêtée tant que le gouvernement ne prendra (forme négative incorrecte : il manque un élément après le verbe)des mesures sévères et que les enseignants ne feront pas convenablement leur travail. Combien des(préposition élidée) élèves devenant(passé composé ) des(enlever) infirmes, invalides ou même perdant(passé composé) leur(déterminant défini) vie à la suite de cette violence(autre ponctuation : c'est une phrase exclamative). Ne leur faut-ils pas d'hommages(pourquoi ce pronom personnel au pluriel puisqu'il s'agit d'un verbe impersonnel, donc au singulier. De plus, à reformuler car phrase incorrecte et mettre la ponctuation adéquate à cette phrase interrogative) . Combien des(préposition élidée) éducateurs étaient tués (passé composé voix passive) parcequ'ils(en deux mots) fesaient(orthographe) leur devoir(phrase interrogative). Il n'est pas surprenant d'entre un tel(cela ne veut rien dire. Mettez une conjonction de subordination élidée suivie d'un déterminant indéfini) directeur de C.E.G a été chassé (subjonctif passé voix passive : voir lien) de son poste parcequ'il(voir plus haut) avait sanctionné un(déterminant défini élidé) enfant d'un ministre. En bref, la violence en milieu scolaire nous domine et continuera à nous dominer. Pour cette raison, soyons une main unique( cela ne veut rien dire : autre formulation) pour dire non à la violence.

Bonne correction



Réponse : Violence en milieu scolaire de mansal9960, postée le 16-02-2017 à 01:32:22 (S | E)
Bonsoir. Pourriez-vous m'aider à corriger les erreurs du sujet suivant. La violence en milieu scolaire. La violence se définit comme tout acte visant à blesser quelqu'un par des injures ou par des coups. Autrement dit, la violence est l'ensemble des actions qui portent atteinte à quelqu'un et l'obligent à se soumettre par la force ou à l'intimider. En effet, il existe plusieurs sortes de violences telles que : la violence corporelle, la violence faite aux femmes etc. Cependant, celle qui nous concerne ici, c'est la violence en milieu scolaire. En effet, nous tenterons de faire développer le sujet dans les lignes suivantes. Pour beaucoup de jeunes, l'école est considérée comme un lieu des retrouvailles c'est-à dire là où ils doivent se rencontrer avec leurs copines et leurs amis. En revanche, certains jeunes le considèrent plutôt comme un lieu de repos. Aujourd'hui, nous remarquons dans les établissements les plus affectés par la violence, des jeunes gens bizarres qui ne paraissent faire rien à l'école ce sont ceux-là qu'on nomme certainement des 《 élèves sans avenir ne venant que pour créer des problèmes 》. Bien qu'il soit defendu de venir à l'école avec une arme, ces derniers y apportent toujours des pistolets, des couteaux. Et pourtant, c'est qui est le plus fâcheux est que ces élèves qui agissent de cette sorte sont encouragés et gâtés par leurs propres parents. Le plupart de ces parents qui encouragent leurs enfants de venir à l'école avec d'armes sont des responsables ayant des places à l'Etat, donc, qu'on ne les soupçonnerait pas d'apprendre une telle conduite à leur enfants. Par conséquent, ces élèves ne font rien d'appréciable, il ne veulent plutôt que semer le désordre en pensant que leurs propres parents qui leur ont permis d'agir librement. La violence en milieu scolaire possède plusieurs causes essentielles. C'est d'abord, l'incapacité des enseignants de tenir compte de dimension d'apprentissage et à leur manque de performance dans la gestion de l'enseignement qui entraine la violence en milieu scolaire. Ansi que le refus de ne pas vouloir punir les élèves coupables et de les tolérer souvent y entraine également la violence. En conclusion, la violence en milieu scolaire ne sera jamais arrêtée tant que le gouvernement ne prendra pas de mesures sévères et que les enseignants ne feront pas convenablement leur travail. Combien d'élèves sont devenus infirmes, invalides ou même ont perdus leur vie à la suite de cette violence. Il ne leur faut-il pas de pitié ? Combien d'éducateurs ont été tués parcequ'ils fesaient leur devoir ? Il n'est pas surprenant d'entendre un tel directeur de C.E.G est chassé de son poste parce qu'il avait sanctionné l'enfant d'un ministre. En bref, la violence en milieu scolaire nous domine et continuera à nous dominer. Pour cette raison, nous devrons s'unir pour dire non à la violence.



Réponse : Violence en milieu scolaire de alienor64, postée le 16-02-2017 à 15:22:22 (S | E)

Bonjour mansal9960
La violence en milieu scolaire. La violence se définit comme tout acte visant à blesser quelqu'un par des injures ou par des coups. Autrement dit, la violence est l'ensemble des actions qui portent atteinte à quelqu'un et l'obligent à se soumettre par la force ou à l'intimider. En effet, il existe plusieurs sortes de violences telles que : la violence corporelle, la violence faite aux femmes etc. Cependant, celle qui nous concerne ici, c'est la violence en milieu scolaire. En effet, nous tenterons de faire( à enlever car c'est vous qui allez développer ce sujet, vous n'allez pas le 'faire développer' par quelqu'un d'autre.) développer le sujet dans les lignes suivantes. Pour beaucoup de jeunes, l'école est considérée comme un lieu des(préposition) retrouvailles(virgule) c'est-à dire ( à remplacer par un nom synonnyme de 'lieu') où ils doivent se rencontrer avec leurs copines et leurs amis. En revanche, certains jeunes le considèrent plutôt comme un lieu de repos. Aujourd'hui, nous remarquons dans les établissements les plus affectés par la violence, des jeunes gens bizarres qui ne paraissent faire rien(autre construction : la locution négative précède le verbe à l'infinitif) à l'école (ici, ponctuation)ce sont ceux-là qu'on nomme certainement des ? élèves sans avenir ne venant que pour créer des problèmes ?. Bien qu'il soit defendu(accent : déjà signalé) de venir à l'école avec une arme, ces derniers y apportent toujours des pistolets, des couteaux. Et pourtant, c'est(erreur : pronom démonstratif neutre : déjà signalé) qui est le plus fâcheux (virgule) (ici, vous devez mettre un pronom démonstratif neutre élidé devant 'est' pour former un présentatif) est que ces élèves qui agissent de cette sorte(à remplacer par l'adverbe qui signifie 'de cette façon' ; ne pas recopier mon indication) (ici, mettez le pronom personnel COI remplaçant la prposition précédente)sont encouragés et gâtés(à enlever) par leurs propres parents. Le(accord) plupart de ces parents qui encouragent leurs enfants de(autre préposition) venir à l'école avec d' (déterminant indéfini pluriel)armes sont des responsables ayant des places à l'Etat(à reformuler) , donc, qu'on ne les(enlever)soupçonnerait pas d'apprendre une telle conduite à leur enfants(à enlever car inutile ; de plus, manque d'accord du déterminant possessif). Par conséquent, ces élèves ne font rien d'appréciable(autre mot), il(accord) ne veulent plutôt(enlever) que semer le désordre en pensant que(incorrect ; mettez une conjonction qui marque la raison et qui signifie 'étant donné que' ; merci de ne pas recopier cette indication) leurs propres parents qui(enlever) leur ont permis d'agir librement. La violence en milieu scolaire possède(verbe 'avoir') plusieurs causes essentielles(enlever). C'(à remplacer par le pronom personnel sujet mis pour 'la violence') est d'abord (ici, participe passé de 'devoir'),(pas de virgule ; il faut une préposition) l'incapacité des enseignants de (autre préposition) tenir compte de (ici, déterminant défini)dimension(autre mot) d'(préposition suivie d'un déterminant défini élidé)apprentissage et(enlever ; virgule) à leur manque de performance dans la gestion de l'enseignement qui entraine(il manque un accent : déjà signalé) la violence en milieu scolaire(enlever car trop de répétitions).(pas de point, la phrase continue) Ansi(orthographe) que(conjonction de subordination à élider suivis du déterminant contracté : contraction de 'à + le') le refus de ne pas vouloir(enlever) punir les élèves coupables et de les tolérer souvent y entraine également la violence (de à : enlever car inutile). En conclusion, la violence en milieu scolaire ne sera jamais arrêtée(à mettre à la voix active et non passive et remplacez 'jamais' par un autre élément négatif) tant que le gouvernement ne prendra pas de(déterminant indéfini pluriel) mesures sévères et que les enseignants ne feront pas convenablement leur travail.



Réponse : Violence en milieu scolaire de alienor64, postée le 16-02-2017 à 15:37:16 (S | E)
La suite :

Accord des participes passés : Lien internet


Combien d'élèves sont devenus infirmes, invalides ou même ont perdus(erreur : voir le lien sur l'accord des participes passés) leur vie à la suite de cette violence. Il(enlever) ne leur faut-il pas de pitié (Cette phrase ne veut rien dire)? Combien d'éducateurs ont été tués parcequ(en deux mots : déjà signalé)'ils fesaient (orthographe : déjà signalé)leur devoir ? Il n'est pas surprenant d'entendre (ici, conjonction de subordination à élider devant 'un')un tel(enlever) directeur de C.E.G est chassé(passé composé voix passive : vous aviez écrit 'a été chassé' : c'est correct puisque le fait est avéré et non supposé. Je vous demande d'excuser ma précédente erreur d'appréciation ) de son poste parce qu'il avait sanctionné l'enfant d'un ministre. En bref, la violence en milieu scolaire nous domine et continuera à nous dominer. Pour cette raison, nous devrons s'( autre pronom personnel réfléchi)unir pour dire non à la violence.

Bonne correction




Réponse : Violence en milieu scolaire de mansal9960, postée le 16-02-2017 à 17:53:12 (S | E)
Bonsoir. Pourriez-vous m'aider à corriger les erreurs du sujet suivant. La violence en milieu scolaire. La violence se définit comme tout acte visant à blesser quelqu'un par des injures ou par des coups. Autrement dit, la violence est l'ensemble des actions qui portent atteinte à quelqu'un et l'obligent à se soumettre par la force ou à l'intimider. En effet, il existe plusieurs sortes de violences telles que : la violence corporelle, la violence faite aux femmes etc. Cependant, celle qui nous concerne ici, c'est la violence en milieu scolaire. En effet, nous tenterons de développer le sujet dans les lignes suivantes. Pour beaucoup de jeunes, l'école est considérée comme un lieu de retrouvailles c'est-à dire android où ils doivent se rencontrer avec leurs copines et leurs amis. En revanche, certains jeunes le considèrent plutôt comme un lieu de repos. Aujourd'hui, nous remarquons dans les établissements les plus affectés par la violence, des jeunes gens bizarres paraissant n'avoir rien à l'école ce sont ceux-là qu'on nomme certainement des 《 élèves sans avenir ne venant que pour créer des problèmes 》. Bien qu'il soit défendu de venir à l'école avec une arme, ces derniers y apportent toujours des pistolets, des couteaux. Et pourtant, ce qui est le plus fâcheux, c'est que ces élèves qui agissent de cette manière sont encouragés par leurs propres parents. Les pluparts de ces parents qui encouragent leurs enfants à venir à l'école avec des armes sont des responsables travaillant pour l'Etat. Par conséquent, ces élèves ne font rien de bien, ils ne veulent que semer le désordre puisque leurs propres parents leur ont permis d'agir librement. La violence en milieu scolaire a plusieurs causes. Elle est d'abord due à l'incapacité des enseignants à tenir compte de la mesure de l'apprentissage, à leur manque de performance dans la gestion de l'enseignement ainsi qu'au refus de ne pas punir les élèves coupables et les tolérer souvent y entraine également la violence. En conclusion, la violence en milieu scolaire ne s'arrêterait que si le gouvernement prennait des mesures sévères et que les enseignants faisaient convenablement leur travail. Combien d'élèves sont devenus infirmes, invalides ou même ont perdu leur vie à la suite de cette violence. Combien d'éducateurs ont été tués parce qu'ils faisaient leur devoir ? Il n'est pas surprenant d'entendre qu'un directeur de C.E.G a été chassé de son poste parce qu'il avait sanctionné l'enfant d'un ministre. En bref, la violence en milieu scolaire nous domine et continuera à nous dominer. Pour cette raison, nous devrons nous unir pour dire non à la violence.



Réponse : Violence en milieu scolaire de alienor64, postée le 16-02-2017 à 19:44:09 (S | E)

Bonsoir mansal9960

Au fil des corrections, votre texte prend forme.


La violence en milieu scolaire. La violence se définit comme tout acte visant à blesser quelqu'un par des injures ou par des coups. Autrement dit, la violence est l'ensemble des actions qui portent atteinte à quelqu'un et l'obligent à se soumettre par la force ou à l'intimider. En effet, il existe plusieurs sortes de violences telles que : la violence corporelle(autre mot plus adapté pour qualifier cette violence) , la violence faite aux femmes etc. Cependant, celle qui nous concerne ici, c'est la violence en milieu scolaire. En effet, nous tenterons de développer le(déterminant démonstratif) sujet dans les lignes suivantes. Pour beaucoup de jeunes, l'école est considérée comme un lieu de retrouvailles(mieux, autre mot : le substantif correspondant à 'rencontrer') c'est-à dire(il manque un trait d'union) android(orthographe + faire précéder ce mot d'un déterminant indéfini) où ils doivent se rencontrer(enlever ; conjuguez le verbe qui correspond à 'retrouvailles'; ce verbe est transitif direct, donc non suivi d'une préposition) avec leurs copines et leurs amis. En revanche, certains jeunes le considèrent plutôt comme un lieu de repos. Aujourd'hui, nous remarquons dans les établissements les plus affectés par la violence, des jeunes gens bizarres paraissant n'avoir rien à (incomplet : il manque un infinitif suivi d'une préposition) l'école (ici, ponctuation : déjà signalé)ce sont ceux-là qu'on nomme certainement des ? élèves sans avenir ne venant que pour créer des problèmes ?. Bien qu'il soit défendu de venir à l'école avec une arme, ces derniers y apportent toujours des pistolets, des couteaux. Et pourtant, ce qui est le plus fâcheux, c'est que ces élèves qui agissent de cette manière(ce n'est pas l'adverbe demandé et qui correspond à 'de cette manière/de cette façon ') sont encouragés par leurs propres parents. Les pluparts(incorrect : singulier ; un dictionnaire vous donnera le genre de ce mot) de ces parents qui encouragent leurs enfants à venir à l'école avec des armes sont (il faudrait ici mettre un adverbe pour ne pas faire une généralité de ce que vous avancez)des responsables travaillant pour l'Etat. Par conséquent, ces élèves ne font rien de bien, ils ne veulent que semer le désordre puisque leurs propres parents leur ont permis d'agir librement. La violence en milieu scolaire a plusieurs causes. Elle est d'abord due à l'incapacité des enseignants à tenir compte de la mesure('la mesure' ne rend pas compte de ce que représente l'apprentissage) de l'apprentissage, à leur manque de performance dans la gestion de l'enseignement ainsi qu'au refus de ne pas punir les élèves coupables et (ici, préposition)les tolérer(incomplet : 'les tolérer' où ? A préciser) souvent y entraine également la violence ( à : à enlever : déjà signalé). En conclusion, la violence en milieu scolaire ne s'arrêterait(futur) que si le gouvernement prennait(orthographe ; mais autre temps) des mesures sévères et que(enlever : mettre la conjonction introduisant une condition) les enseignants faisaient(idem : autre temps) convenablement leur travail. Combien d'élèves sont devenus infirmes, invalides ou même ont perdu leurdéterminant défini) vie à la suite de cette violence.(C'est une question : mettez le signe de ponctuation adéquat) Combien d'éducateurs ont été tués parce qu'ils faisaient leur devoir ? Il n'est pas surprenant d'entendre qu'un directeur de C.E.G a été chassé de son poste parce qu'il avait sanctionné l'enfant d'un ministre. En bref, la violence en milieu scolaire nous domine(autre verbe) et continuera à nous dominer(idem). Pour cette raison, nous devrons(pourquoi un futur ?) nous unir pour dire non à la violence.

Bonne soirée




Réponse : Violence en milieu scolaire de mansal9960, postée le 16-02-2017 à 22:09:58 (S | E)
Bonsoir. Pourriez-vous m'aider à corriger les erreurs du sujet suivant. La violence en milieu scolaire. La violence se définit comme tout acte visant à blesser quelqu'un par des injures ou par des coups. Autrement dit, la violence est l'ensemble des actions qui portent atteinte à quelqu'un et l'obligent à se soumettre par la force ou à l'intimider. En effet, il existe plusieurs sortes de violences telles que : la violence châtiment, la violence faite aux femmes etc. Cependant, celle qui nous concerne ici, c'est la violence en milieu scolaire. En effet, nous tenterons de développer ce sujet dans les lignes suivantes. Pour beaucoup de jeunes, l'école est considérée comme un lieu de rencontre c'est-à-dire un endroid où ils doivent se croiser avec leurs copines et leurs amis. En revanche, certains jeunes le considèrent plutôt comme un lieu de repos. Aujourd'hui, nous remarquons dans les établissements les plus affectés par la violence, des jeunes gens bizarres paraissant n'avoir rien faire à l'école ce sont ceux-là qu'on nomme certainement des 《 élèves sans avenir ne venant que pour créer des problèmes 》. Bien qu'il soit défendu de venir à l'école avec une arme, ces derniers y apportent toujours des pistolets, des couteaux. Et pourtant, ce qui est le plus fâcheux, c'est que ces élèves qui agissent ainsi sont encouragés par leurs propres parents. La plupart de ces parents qui encouragent leurs enfants à venir à l'école avec des armes sont souvent des responsables travaillant pour l'Etat. Par conséquent, ces élèves ne font rien de bien, ils ne veulent que semer le désordre puisque leurs propres parents leur ont permis d'agir librement. La violence en milieu scolaire a plusieurs causes. Elle est d'abord due à l'incapacité des enseignants à tenir compte de la formation de l'apprentissage, à leur manque de performance dans la gestion de l'enseignement ainsi qu'au refus de ne pas punir les élèves coupables et de leur tolérer souvent ses erreurs entraine également la violence. En conclusion, la violence en milieu scolaire ne s'arrêtera que si le gouvernement prend des mesures sévères et si les enseignants font convenablement leur travail. Combien d'élèves sont devenus infirmes, invalides ou même ont perdu la vie à la suite de cette violence ? Combien d'éducateurs ont été tués parce qu'ils faisaient leur devoir ? Il n'est pas surprenant d'entendre qu'un directeur de C.E.G a été chassé de son poste parce qu'il avait sanctionné l'enfant d'un ministre. En bref, la violence en milieu scolaire nous ennuie et continuera à nous dominer. Pour cette raison, nous devons nous unir pour dire non à la violence.



Réponse : Violence en milieu scolaire de alienor64, postée le 16-02-2017 à 23:26:51 (S | E)

Bonsoir mansal9960


Merci de tenir compte des indications données pour éviter de recopier les mêmes erreurs. Les ponctuations : Lien internet


La violence en milieu scolaire. La violence se définit comme tout acte visant à blesser quelqu'un par des injures ou par des coups. Autrement dit, la violence est l'ensemble des actions qui portent atteinte à quelqu'un et l'obligent à se soumettre par la force ou à l'intimider. En effet, il existe plusieurs sortes de violences telles que : la violence châtiment(autre mot ; mettez un synonyme de 'corporelle'), la violence faite aux femmes etc. Cependant, celle qui nous concerne ici, c'est la violence en milieu scolaire. En effet, nous tenterons de développer ce sujet dans les lignes suivantes. Pour beaucoup de jeunes, l'école est considérée comme un lieu de rencontre (virgule : déjà signalé)c'est-à-dire un endroid(orthographe) où ils doivent se croiser (incorrect : dans un 'lieu de rencontre', on ne fait pas que 'se croiser'. Autre verbe : relisez attentivement l'indication déjà donnée) avec leurs copines et leurs amis. En revanche, certains jeunes le(autre pronom personnel COD désignant 'l'école') considèrent plutôt comme un lieu de repos('un lieu de repos' ? Ce n'est pas vraiment ce qui correspond à ce que vous décrivez plus loin). Aujourd'hui, nous remarquons dans les établissements les plus affectés par la violence, des jeunes gens bizarres paraissant n'avoir rien faire à l'école (ici, mettez une ponctuation : déjà signalé. Voir lien ci-dessus) ce sont ceux-là qu'on nomme certainement des ? élèves sans avenir ne venant que pour créer des problèmes ?. Bien qu'il soit défendu de venir à l'école avec une arme, ces derniers y apportent toujours des pistolets, des couteaux. Et pourtant, ce qui est le plus fâcheux, c'est que ces(déterminant défini) élèves qui agissent ainsi sont encouragés par leurs propres parents. La plupart de ces parents qui encouragent leurs enfants à venir à l'école avec des armes(à enlever, car le déterminant démonstratif 'ces' devant 'parents' suffit à indiquer de qui il s'agit et qui vient d'être décrit) sont souvent des responsables travaillant pour l'Etat. Par conséquent, ces élèves ne font rien de bien, ils ne veulent que semer le désordre puisque leurs propres parents leur ont permis d'agir librement. La violence en milieu scolaire a plusieurs causes. Elle est d'abord due à l'incapacité des enseignants à tenir compte de la formation(autre mot : 'importance') de l'apprentissage, à leur manque de performance dans la gestion de l'enseignement ainsi qu'au refus de ne pas punir les élèves coupables et de leur(pourquoi n'avoir pas laissé le pronom personnel COD 'les' qui remplace 'ces élèves' ? Remettez-le) tolérer incomplet : 'les tolérer ' où ? Mettez le nom du lieu où ces élèves sont tolérés, précédé de la préposition adéquate)souvent ses erreurs(à enlever car incorrect) entraine également la violence ( de à : à enlever : signalé pour la troisième fois). En conclusion, la violence en milieu scolaire ne s'arrêtera que si le gouvernement prend des mesures sévères et si les enseignants font convenablement leur travail. Combien d'élèves sont devenus infirmes, invalides ou même ont perdu la vie à la suite de cette violence ? Combien d'éducateurs ont été tués parce qu'ils faisaient leur devoir ? Il n'est pas surprenant d'entendre qu'un directeur de C.E.G a été chassé de son poste parce qu'il avait sanctionné l'enfant d'un ministre. En bref, la violence en milieu scolaire nous ennuie( autre verbe car celui-là ne suggère pas le tourment et l'angoisse engendrés par la violence de ce que vous avez décrit) et continuera à nous dominer(autre verbe : déjà signalé). Pour cette raison, nous devons nous unir pour dire non à la violence.

Bonne soirée



Réponse : Violence en milieu scolaire de mansal9960, postée le 17-02-2017 à 07:33:02 (S | E)
Bonsoir. Pourriez-vous m'aider à corriger les erreurs du sujet suivant. La violence en milieu scolaire. La violence se définit comme tout acte visant à blesser quelqu'un par des injures ou par des coups. Autrement dit, la violence est l'ensemble des actions qui portent atteinte à quelqu'un et l'obligent à se soumettre par la force ou à l'intimider. En effet, il existe plusieurs sortes de violences telles que : la violence physique, la violence faite aux femmes etc. Cependant, celle qui nous concerne ici, c'est la violence en milieu scolaire. En effet, nous tenterons de développer ce sujet dans les lignes suivantes. Pour beaucoup de jeunes, l'école est considérée comme un lieu de rencontre, c'est-à-dire un endroit où ils doivent se rejoindre avec leurs copines et leurs amis. En revanche, certains jeunes la considèrent plutôt comme un lieu de liberté. Aujourd'hui, nous remarquons dans les établissements les plus affectés par la violence, des jeunes gens bizarres paraissant n'avoir rien faire à l'école, ce sont ceux-là qu'on nomme certainement des 《 élèves sans avenir ne venant que pour créer des problèmes 》. Bien qu'il soit défendu de venir à l'école avec une arme, ces derniers y apportent toujours des pistolets, des couteaux. Et pourtant, ce qui est le plus fâcheux, c'est que les élèves qui agissent ainsi sont encouragés par leurs propres parents. La plupart de ces parents sont souvent des responsables travaillant pour l'Etat. Par conséquent, ces élèves ne font rien de bien, ils ne veulent que semer le désordre puisque leurs propres parents leur ont permis d'agir librement. La violence en milieu scolaire a plusieurs causes. Elle est d'abord due à l'incapacité des enseignants à tenir compte de l'importance de l'apprentissage, à leur manque de performance dans la gestion de l'enseignement ainsi qu'au refus de ne pas punir les élèves coupables et de les tolérer souvent à l'école. En conclusion, la violence en milieu scolaire ne s'arrêtera que si le gouvernement prend des mesures sévères et si les enseignants font convenablement leur travail. Combien d'élèves sont devenus infirmes, invalides ou même ont perdu la vie à la suite de cette violence ? Combien d'éducateurs ont été tués parce qu'ils faisaient leur devoir ? Il n'est pas surprenant d'entendre qu'un directeur de C.E.G a été chassé de son poste parce qu'il avait sanctionné l'enfant d'un ministre. En bref, la violence en milieu scolaire nous menace et continuera à nous surpasser. Pour cette raison, nous devons nous unir pour dire non à la violence. Je vous sais gré pour votre amabilité alionor. Vous êtes vraiment une personne très gentille.



Réponse : Violence en milieu scolaire de alienor64, postée le 17-02-2017 à 10:25:22 (S | E)
Bonjour mansal9960

Votre texte est grammaticalement correct ou presque ! Seuls quelques termes sont à changer car inadaptés au contexte. Encore un petit effort !
Les pronoms personnels COI : Lien internet


La violence en milieu scolaire. La violence se définit comme tout acte visant à blesser quelqu'un par des injures ou par des coups. Autrement dit, la violence est l'ensemble des actions qui portent atteinte à quelqu'un et l'obligent à se soumettre par la force ou à l'intimider. En effet, il existe plusieurs sortes de violences telles que : la violence physique, la violence faite aux femmes etc. Cependant, celle qui nous concerne ici, c'est la violence en milieu scolaire. En effet, nous tenterons de développer ce sujet dans les lignes suivantes. Pour beaucoup de jeunes, l'école est considérée comme un lieu de rencontre, c'est-à-dire un endroit où ils doivent se rejoindre(la forme pronominale de ce verbe n'a pas de sens dans ce contexte. De plus, le verbe que je vous conseillais, celui correspondant au mot 'retrouvailles 'est... 'retrouver' Quel que soit le verbe que vous choisirez, n'oubliez pas que l'un comme l'autre est transitif, donc non suivi d'une préposition) avec leurs copines et leurs amis. En revanche, certains jeunes la considèrent plutôt comme un lieu de liberté. Aujourd'hui, nous remarquons dans les établissements les plus affectés(autre participe passé : 'concernés') par la violence, des jeunes gens bizarres paraissant n'avoir rien faire à l'école,(point-virgule et non virgule) ce sont ceux-là qu'on nomme certainement des ? élèves sans avenir ne venant que pour créer des problèmes ?. Bien qu'il soit défendu(mieux : 'interdit') de venir à l'école avec une arme, ces derniers y apportent toujours des pistolets, des couteaux. Et pourtant, ce qui est le plus fâcheux, c'est que les élèves qui agissent ainsi (ici, mettez un pronom personnel COI remplaçant la proposition précédente : déjà signalé dans une des corrections du 16 février ; voir lien ci-dessus) sont encouragés par leurs propres parents. La plupart de ces parents sont souvent des responsables travaillant pour l'Etat. Par conséquent, ces élèves ne font rien de bien, ils ne veulent que semer le désordre puisque leurs propres parents leur ont permis d'agir librement. La violence en milieu scolaire a plusieurs causes. Elle est d'abord due à l'incapacité des enseignants à tenir compte de l'importance de l'apprentissage, à leur manque de performance dans la gestion de l'enseignement ainsi qu'au refus de ne pas punir (Une double négation équivaut à une affirmation, car 'refuser' qui signifie 'ne pas accepter' a déjà un sens négatif . Alors, 'refuser de ne pas punir' ou 'refuser de punir '? ) les élèves coupables et de(autre préposition) continuer à les tolérer souvent(enlever : déjà signalé) à l'école(mieux : 'dans l'établissement'). En conclusion, la violence en milieu scolaire ne s'arrêtera que si le gouvernement prend des mesures sévères et si les enseignants font convenablement leur travail. Combien d'élèves sont devenus infirmes, invalides ou même ont perdu la vie à la suite de cette violence ? Combien d'éducateurs ont été tués parce qu'ils faisaient leur devoir ? Il n'est pas surprenant d'entendre qu'un directeur de C.E.G a été chassé de son poste parce qu'il avait sanctionné l'enfant d'un ministre. En bref, la violence en milieu scolaire nous menace et continuera à nous surpasser(autre verbe : 'préoccuper' + ici, ajoutez une conjonction introduisant une proposition de condition pour que la phrase soit cohérente : '... continuera à nous préoccuper si nous... ' à vous d'imaginer et d'écrire la suite !) . Pour cette raison, nous devons nous unir pour dire non à la violence.

Bonne journée








Réponse : Violence en milieu scolaire de mansal9960, postée le 17-02-2017 à 12:00:58 (S | E)
Bonsoir. Pourriez-vous m'aider à corriger les erreurs du sujet suivant. La violence en milieu scolaire. La violence se définit comme tout acte visant à blesser quelqu'un par des injures ou par des coups. Autrement dit, la violence est l'ensemble des actions qui portent atteinte à quelqu'un et l'obligent à se soumettre par la force ou à l'intimider. En effet, il existe plusieurs sortes de violences telles que : la violence physique, la violence faite aux femmes etc. Cependant, celle qui nous concerne ici, c'est la violence en milieu scolaire. En effet, nous tenterons de développer ce sujet dans les lignes suivantes. Pour beaucoup de jeunes, l'école est considérée comme un lieu de rencontre, c'est-à-dire un endroit où ils doivent discuter avec leurs copines et leurs amis. En revanche, certains jeunes la considèrent plutôt comme un lieu de liberté. Aujourd'hui, nous remarquons dans les établissements les plus concernés par la violence, des jeunes gens bizarres paraissant n'avoir rien faire à l'école; ce sont ceux-là qu'on nomme certainement des 《 élèves sans avenir ne venant que pour créer des problèmes 》. Bien qu'il soit interdit de venir à l'école avec une arme, ces derniers y apportent toujours des pistolets, des couteaux. Et pourtant, ce qui est le plus fâcheux, c'est que les élèves qui agissent ainsi y sont encouragés par leurs propres parents. La plupart de ces parents sont souvent des responsables travaillant pour l'Etat. Par conséquent, ces élèves ne font rien de bien, ils ne veulent que semer le désordre puisque leurs propres parents leur ont permis d'agir librement. La violence en milieu scolaire a plusieurs causes. Elle est d'abord due à l'incapacité des enseignants à tenir compte de l'importance de l'apprentissage, à leur manque de performance dans la gestion de l'enseignement ainsi qu'au refus de punir les élèves coupables et à les tolérer dans l'établissement. En conclusion, la violence en milieu scolaire ne s'arrêtera que si le gouvernement prend des mesures sévères et si les enseignants font convenablement leur travail. Combien d'élèves sont devenus infirmes, invalides ou même ont perdu la vie à la suite de cette violence ? Combien d'éducateurs ont été tués parce qu'ils faisaient leur devoir ? Il n'est pas surprenant d'entendre qu'un directeur de C.E.G a été chassé de son poste parce qu'il avait sanctionné l'enfant d'un ministre. En bref, la violence en milieu scolaire nous menace et continuera à nous préoccuper si nous ne lui faisons pas face. Pour cette raison, nous devons nous unir pour dire non à la violence. Je vous sais gré pour votre amabilité alionor. Vous êtes vraiment une personne très gentille.



Réponse : Violence en milieu scolaire de alienor64, postée le 17-02-2017 à 14:48:59 (S | E)

Bonjour mansal9960

C'est presque parfait !

La violence en milieu scolaire. La violence se définit comme tout acte visant à blesser quelqu'un par des injures ou par des coups. Autrement dit, la violence est l'ensemble des actions qui portent atteinte à quelqu'un et l'obligent à se soumettre par la force ou à l'intimider. En effet, il existe plusieurs sortes de violences telles que : la violence physique, la violence faite aux femmes, etc. Cependant, celle qui nous concerne ici, c'est la violence en milieu scolaire. En effet, nous tenterons de développer ce sujet dans les lignes suivantes. Pour beaucoup de jeunes, l'école est considérée comme un lieu de rencontre, c'est-à-dire un endroit où ils doivent discuter avec(Pourquoi pas ! Mais avant de discuter avec leurs amis, ils doivent les retrouver. Il semblerait que vous n'ayez pas compris mon indication : forme pronominale d'un verbe, forme non pronominale, verbe transitif. Lorsque vous avez un problème de compréhension, tapez le mot qui vous préoccupe dans la case jaune en haut à droite de cette page ) leurs copines et leurs amis. En revanche, certains jeunes la considèrent plutôt comme un lieu de liberté. Aujourd'hui, nous remarquons dans les établissements les plus concernés par la violence, des jeunes gens bizarres paraissant n'avoir rien faire à l'école;espace devant un point-virgule) ce sont ceux-là qu'on nomme certainement des 《 élèves sans avenir ne venant que pour créer des problèmes 》. Bien qu'il soit interdit de venir à l'école avec une arme, ces derniers y apportent toujours des pistolets, des couteaux. Et pourtant, ce qui est le plus fâcheux, c'est que les élèves qui agissent ainsi y sont encouragés par leurs propres parents. La plupart de ces parents sont souvent des responsables travaillant pour l'Etat. Par conséquent, ces élèves ne font rien de bien, ils ne veulent que semer le désordre puisque leurs propres parents leur ont permis d'agir librement. La violence en milieu scolaire a plusieurs causes. Elle est d'abord due à l'incapacité des enseignants à tenir compte de l'importance de l'apprentissage, à leur manque de performance dans la gestion de l'enseignement ainsi qu'au refus de punir les élèves coupables et à les tolérer dans l'établissement. En conclusion, la violence en milieu scolaire ne s'arrêtera que si le gouvernement prend des mesures sévères et si les enseignants font convenablement leur travail. Combien d'élèves sont devenus infirmes, invalides ou même ont perdu la vie à la suite de cette violence ? Combien d'éducateurs ont été tués parce qu'ils faisaient leur devoir ? Il n'est pas surprenant d'entendre qu'un directeur de C.E.G a été chassé de son poste parce qu'il avait sanctionné l'enfant d'un ministre. En bref, la violence en milieu scolaire nous menace et continuera à nous préoccuper si nous ne lui faisons pas face. Pour cette raison, nous devons nous unir pour dire non à la violence.

Bonne journée



Réponse : Violence en milieu scolaire de gerondif, postée le 17-02-2017 à 15:02:17 (S | E)
Bonjour.
La violence en milieu scolaire. La violence se définit comme tout acte visant à blesser quelqu'un par des injures ou par des coups. Autrement dit, la violence est l'ensemble des actions qui portent atteinte à quelqu'un et l'obligent à se soumettre par la force ou à l'intimider. En effet, il existe plusieurs sortes de violences telles que : la violence physique, la violence faite aux femmes etc. Cependant, celle qui nous concerne ici, c'est la violence en milieu scolaire. En effet, nous tenterons de développer ce sujet dans les lignes suivantes. Pour beaucoup de jeunes, l'école est considérée comme un lieu de rencontre, c'est-à-dire un endroit où ils doivent (vous vouliez dire "ils doivent" ou "ils peuvent","ils ont la possibilité de" ?) discuter avec leurs copines et leurs amis. En revanche, certains jeunes la considèrent plutôt comme un lieu de liberté.(un lieu de liberté a une connotation positive, alors que j'ai l'impression que vous voulez parler d'un lieu où ces perturbateurs ne respectent aucune règle, et ça devient alors un lieu où on peut faire n'importe quoi parce qu'ils pensent que leur liberté est sans limites) Aujourd'hui, nous remarquons dans les établissements les plus concernés par la violence, des jeunes gens bizarres paraissant n'avoir rien à faire à l'école; ce sont ceux-là qu'on nomme certainement des 《 élèves sans avenir ne venant que pour créer des problèmes 》. Bien qu'il soit interdit de venir à l'école avec une arme, ces derniers y apportent toujours des pistolets, des couteaux (en langage technique, on parle d'armes à feu et d'armes blanches). Et pourtant, ce qui est le plus fâcheux, c'est que les élèves qui agissent ainsi y sont encouragés par leurs propres parents. La plupart de ces parents sont souvent des responsables travaillant pour l'Etat. Par conséquent, ces élèves ne font rien de bien, ils ne veulent que semer le désordre puisque leurs propres parents leur ont permis d'agir librement(cette expression donne une idée positive alors que vous voulez dire que les parents n'ont pas mis de limites à la liberté de leurs enfants de nuire à autrui). La violence en milieu scolaire a plusieurs causes. Elle est d'abord due à l'incapacité des enseignants à tenir compte de l'importance de l'apprentissage, à leur manque de performance dans la gestion de l'enseignement ainsi qu'au refus de punir les élèves coupables et à les tolérer dans l'établissement. En conclusion, la violence en milieu scolaire ne s'arrêtera que si le gouvernement prend des mesures sévères et si les enseignants font convenablement leur travail. Combien d'élèves sont devenus infirmes, invalides ou même ont perdu la vie à la suite de cette violence ? Combien d'éducateurs ont été tués parce qu'ils faisaient leur devoir ? Il n'est pas surprenant d'entendre qu'un directeur de C.E.G a été chassé de son poste parce qu'il avait sanctionné l'enfant d'un ministre. En bref, la violence en milieu scolaire nous menace et continuera à nous préoccuper si nous ne lui faisons pas face. Pour cette raison, nous devons nous unir pour dire non à la violence. Je vous sais gré pour votre amabilité alionor. (Elle continue à se battre comme ne lionne pour que vous réussissiez mais c'est alnor) Vous êtes vraiment une personne très gentille.(Vil flatteur ! Non je plaisante ! )

Si votre histoire est réelle, elle fait un peu froid dans le dos !





Réponse : Violence en milieu scolaire de mansal9960, postée le 17-02-2017 à 18:17:20 (S | E)
Bonsoir. Pourriez-vous m'aider à corriger les erreurs du sujet suivant. La violence en milieu scolaire. La violence se définit comme tout acte visant à blesser quelqu'un par des injures ou par des coups. Autrement dit, la violence est l'ensemble des actions qui portent atteinte à quelqu'un et l'obligent à se soumettre par la force ou à l'intimider. En effet, il existe plusieurs sortes de violences telles que : la violence physique, la violence faite aux femmes, etc. Cependant, celle qui nous concerne ici, c'est la violence en milieu scolaire. En effet, nous tenterons de développer ce sujet dans les lignes suivantes. Pour beaucoup de jeunes, l'école est considérée comme un lieu de rencontre, c'est-à-dire un endroit où ils peuvent se voir avec leurs copines et leurs amis. En revanche, certains jeunes la considèrent plutôt comme un lieu de désordre. Aujourd'hui, nous remarquons dans les établissements les plus concernés par la violence, des jeunes gens bizarres paraissant n'avoir rien faire à l'école ; ce sont ceux-là qu'on nomme certainement des 《 élèves sans avenir ne venant que pour créer des problèmes 》. Bien qu'il soit interdit de venir à l'école avec une arme, ces derniers y apportent toujours d'armes a feu et d'armes blanches. Et pourtant, ce qui est le plus fâcheux, c'est que les élèves qui agissent ainsi y sont encouragés par leurs propres parents. La plupart de ces parents sont souvent des responsables travaillant pour l'Etat. Par conséquent, ces élèves ne font rien de bien, ils ne veulent que semer le désordre puisque leurs propres parents leur ont permis d'agir ainsi. La violence en milieu scolaire a plusieurs causes. Elle est d'abord due à l'incapacité des enseignants à tenir compte de l'importance de l'apprentissage, à leur manque de performance dans la gestion de l'enseignement ainsi qu'au refus de punir les élèves coupables et à les tolérer dans l'établissement. En conclusion, la violence en milieu scolaire ne s'arrêtera que si le gouvernement prend des mesures sévères et si les enseignants font convenablement leur travail. Combien d'élèves sont devenus infirmes, invalides ou même ont perdu la vie à la suite de cette violence ? Combien d'éducateurs ont été tués parce qu'ils faisaient leur devoir ? Il n'est pas surprenant d'entendre qu'un directeur de C.E.G a été chassé de son poste parce qu'il avait sanctionné l'enfant d'un ministre. En bref, la violence en milieu scolaire nous menace et continuera à nous préoccuper si nous ne lui faisons pas face. Pour cette raison, nous devons nous unir pour dire non à la violence. Je vous sais gré pour votre amabilité aliénor. Vous êtes vraiment une personne très gentille.

Merci ! c'est très gentil de votre part. Passer une excellente soirée.



Réponse : Violence en milieu scolaire de gerondif, postée le 17-02-2017 à 19:04:54 (S | E)
Bonsoir.
Quelque chose ne va pas dans votre phrase:
la violence est l'ensemble des actions qui portent atteinte à quelqu'un et l'obligent à se soumettre par la force ou à l'intimider. Si on la réduit, cela donne:
la violence est l'ensemble des actions qui l'obligent à l'intimider. Or, il n'intimide personne d'autre, on le force à se laisser intimider.
AUtre chose:
ces derniers y apportent toujours des armes a feu ou des armes blanches. Bon, si vous dites "toujours", à ce moment là, il n'y a plus d'école possible, il faudrait dire "trop souvent", ce qui donne une fréquence déjà élevée et indique votre désapprobation.

La violence en milieu scolaire.
La violence se définit comme tout acte visant à blesser quelqu'un par des injures ou par des coups. Autrement dit, la violence est l'ensemble des actions qui portent atteinte à quelqu'un et l'obligent à se soumettre par la force ou à l'intimider. En effet, il existe plusieurs sortes de violences telles que : la violence physique, la violence faite aux femmes, etc. Cependant, celle qui nous concerne ici, c'est la violence en milieu scolaire. En effet, nous tenterons de développer ce sujet dans les lignes suivantes. Pour beaucoup de jeunes, l'école est considérée comme un lieu de rencontre, c'est-à-dire un endroit où ils peuvent se voir (comme le dit aliénor, "se rencontrer" est un meilleur verbe) avec leurs copines et leurs amis. En revanche, certains jeunes la considèrent plutôt comme un lieu de désordre. (oui, ça peut se dire. Si vous voulez marquer votre désaccord, on pourrait dire: un lieu où ils se croient tout permis, un lieu où on a le droit de tout faire) Aujourd'hui, nous remarquons dans les établissements les plus concernés par la violence, des jeunes gens bizarres paraissant n'avoir rien faire à l'école (cette expression est fausse. soit vous voulez dire qu'ils ne veulent rien faire à l'école, soit vous pensez qu'ils n'ont rien à faire à l'école, que cet endroit n'est pas pour eux); ce sont ceux-là qu'on nomme certainement des 《 élèves sans avenir ne venant que pour créer des problèmes 》. Bien qu'il soit interdit de venir à l'école avec une arme, ces derniers y apportent toujours d'armes a feu et d'armes blanches. Et pourtant, ce qui est le plus fâcheux, c'est que les élèves qui agissent ainsi y sont encouragés par leurs propres parents. La plupart de ces parents sont souvent des responsables travaillant pour l'Etat. Par conséquent, ces élèves ne font rien de bien, ils ne veulent que semer le désordre puisque leurs propres parents leur ont permis d'agir ainsi. La violence en milieu scolaire a plusieurs causes. Elle est d'abord due à l'incapacité des enseignants à tenir compte de l'importance de l'apprentissage, à leur manque de performance dans la gestion de l'enseignement ainsi qu'au refus de punir les élèves coupables et à les tolérer dans l'établissement. En conclusion, la violence en milieu scolaire ne s'arrêtera que si le gouvernement prend des mesures sévères et si les enseignants font convenablement leur travail. Combien d'élèves sont devenus infirmes, invalides ou même ont perdu la vie à la suite de cette violence ? Combien d'éducateurs ont été tués parce qu'ils faisaient leur devoir ? Il n'est pas surprenant d'entendre qu'un directeur de C.E.G a été chassé de son poste parce qu'il avait sanctionné l'enfant d'un ministre (on dit plus souvent un fils de ministre, à moins que les filles s'y mettent aussi). En bref, la violence en milieu scolaire nous menace et continuera à nous préoccuper si nous ne lui faisons pas face. Pour cette raison, nous devons nous unir pour dire non à la violence. Je vous sais gré pour votre amabilité aliénor. Vous êtes vraiment une personne très gentille.



Réponse : Violence en milieu scolaire de mansal9960, postée le 17-02-2017 à 21:02:08 (S | E)

Bonsoir. Pourriez-vous m'aider à corriger les erreurs du sujet suivant. La violence en milieu scolaire. La violence se définit comme tout acte visant à blesser quelqu'un par des injures ou par des coups. Autrement dit, la violence est l'ensemble des actions qui portent atteinte à quelqu'un et l'obligent à se soumettre par la force ou à le nuire. En effet, il existe plusieurs sortes de violences telles que : la violence physique, la violence faite aux femmes, etc. Cependant, celle qui nous concerne ici, c'est la violence en milieu scolaire. En effet, nous tenterons de développer ce sujet dans les lignes suivantes. Pour beaucoup de jeunes, l'école est considérée comme un lieu de rencontre, c'est-à-dire un endroit où ils peuvent se voir avec leurs copines et leurs amis. En revanche, certains jeunes la considèrent plutôt comme un lieu de désordre. Aujourd'hui, nous remarquons dans les établissements les plus concernés par la violence, des jeunes gens bizarres qui n'ont rien à faire à l'école ; ce sont ceux-là qu'on nomme certainement des 《 élèves sans avenir ne venant que pour créer des problèmes 》. Bien qu'il soit interdit de venir à l'école avec une arme, ces derniers y apportent trop souvent des armes à feu et des armes blanches. Et pourtant, ce qui est le plus fâcheux, c'est que les élèves qui agissent ainsi y sont encouragés par leurs propres parents. La plupart de ces parents sont souvent des responsables travaillant pour l'Etat. Par conséquent, ces élèves ne font rien de bien, ils ne veulent que semer le désordre puisque leurs propres parents leur ont permis d'agir ainsi. La violence en milieu scolaire a plusieurs causes. Elle est d'abord due à l'incapacité des enseignants à tenir compte de l'importance de l'apprentissage, à leur manque de performance dans la gestion de l'enseignement ainsi qu'au refus de punir les élèves coupables et à les tolérer dans l'établissement. En conclusion, la violence en milieu scolaire ne s'arrêtera que si le gouvernement prend des mesures sévères et si les enseignants font convenablement leur travail. Combien d'élèves sont devenus infirmes, invalides ou même ont perdu la vie à la suite de cette violence ? Combien d'éducateurs ont été tués parce qu'ils faisaient leur devoir ? Il n'est pas surprenant d'entendre qu'un directeur de C.E.G a été chassé de son poste parce qu'il avait sanctionné le fils d'un ministre. En bref, la violence en milieu scolaire nous menace et continuera à nous préoccuper si nous ne lui faisons pas face. Pour cette raison, nous devons nous unir pour dire non à la violence. Je vous sais gré pour votre amabilité aliénor. Vous êtes vraiment une personne très gentille.

Merci infiniment de votre aide.



Réponse : Violence en milieu scolaire de alienor64, postée le 17-02-2017 à 23:16:52 (S | E)

Bonsoir mansal9960

Les verbes transitifs et intransitifs : Lien internet


La violence en milieu scolaire. La violence se définit comme tout acte visant à blesser quelqu'un par des injures ou par des coups. Autrement dit, la violence est l'ensemble des actions qui portent atteinte à quelqu'un et l'obligent à se soumettre par la force ou à le(pronom personnel COI) nuire. En effet, il existe plusieurs sortes de violences telles que : la violence physique, la violence faite aux femmes, etc. Cependant, celle qui nous concerne ici, c'est la violence en milieu scolaire. En effet, nous tenterons de développer ce sujet dans les lignes suivantes. Pour beaucoup de jeunes, l'école est considérée comme un lieu de rencontre, c'est-à-dire un endroit où ils peuvent se voir('retrouver leurs copines...' : verbe transitif direct, donc non suivi d'une préposition. Lisez donc le lien ci-dessus pour vous aider à comprendre)( avec leurs copines et leurs amis. En revanche, certains jeunes la considèrent plutôt comme un lieu de désordre. Aujourd'hui, nous remarquons dans les établissements les plus concernés par la violence, des jeunes gens bizarres qui n'ont rien à faire(voir indications de gerondif) à l'école ; ce sont ceux-là qu'on nomme certainement des ? élèves sans avenir ne venant que pour créer des problèmes ?.(enlevez ce point) Bien qu'il soit interdit de venir à l'école avec une arme, ces derniers y apportent trop souvent des armes à feu et des armes blanches. Et pourtant, ce qui est le plus fâcheux, c'est que les élèves qui agissent ainsi y sont encouragés par leurs propres parents. La plupart de ces parents sont souvent des responsables travaillant pour l'Etat. Par conséquent, ces élèves ne font rien de bien, ils ne veulent que semer le désordre puisque leurs propres parents leur ont permis d'agir ainsi. La violence en milieu scolaire a plusieurs causes. Elle est d'abord due à l'incapacité des enseignants à tenir compte de l'importance de l'apprentissage, à leur manque de performance dans la gestion de l'enseignement ainsi qu'au refus de punir les élèves coupables et à les tolérer dans l'établissement. En conclusion, la violence en milieu scolaire ne s'arrêtera que si le gouvernement prend des mesures sévères et si les enseignants font convenablement leur travail. Combien d'élèves sont devenus infirmes, invalides ou même ont perdu la vie à la suite de cette violence ? Combien d'éducateurs ont été tués parce qu'ils faisaient leur devoir ? Il n'est pas surprenant d'entendre qu'un directeur de C.E.G a été chassé de son poste parce qu'il avait sanctionné le fils d'un ministre. En bref, la violence en milieu scolaire nous menace et continuera à nous préoccuper si nous ne lui faisons pas face. Pour cette raison, nous devons nous unir pour dire non à la violence.

Bonne soirée



Réponse : Violence en milieu scolaire de gerondif, postée le 17-02-2017 à 23:17:13 (S | E)
Bonsoir.
Cette même phrase est toujours mal construite:
Autrement dit, la violence est l'ensemble des actions qui portent atteinte à quelqu'un et l'obligent à se soumettre par la force ou à le nuire.
On nuit à quelqu'un. On lit sur les paquets de cigarettes: Fumer nuit gravement à la santé. Du coup, le surnom de la cigarette était devenu "une nuit grave".
Mais même conjugué correctement, ça n'ira toujours pas:
Autrement dit, la violence est l'ensemble des actions qui obligent quelqu'un à se nuire à lui-même ? Non!
Autrement dit, la violence est l'ensemble des actions qui portent atteinte à quelqu'un et l'obligent à se soumettre par la force .
De plus, porter atteinte à et nuire à quelqu'un veulent dire à peu-près la même chose, alors autant supprimer cette fin de phrase.
Ou alors, il faut que le verbe nuire soit mis sur le même plan que "qui portent atteinte à".
Un exemple:
Autrement dit, la violence est l'ensemble des actions qui portent atteinte à quelqu'un, l'obligent à se soumettre par la force et lui font du mal.




Réponse : Violence en milieu scolaire de mansal9960, postée le 18-02-2017 à 18:22:17 (S | E)
Bonsoir. Pourriez-vous m'aider à corriger les erreurs du sujet suivant. La violence en milieu scolaire. La violence se définit comme tout acte visant à blesser quelqu'un par des injures ou par des coups. Autrement dit, la violence est l'ensemble des actions qui portent atteinte à quelqu'un et l'obligent à se soumettre par la force. En effet, il existe plusieurs sortes de violences telles que : la violence physique, la violence faite aux femmes, etc. Cependant, celle qui nous concerne ici, c'est la violence en milieu scolaire. En effet, nous tenterons de développer ce sujet dans les lignes suivantes. Pour beaucoup de jeunes, l'école est considérée comme un lieu de rencontre, c'est-à-dire un endroit où ils peuvent se rencontrer avec leurs copines et leurs amis. En revanche, certains jeunes la considèrent plutôt comme un lieu de désordre. Aujourd'hui, nous remarquons dans les établissements les plus concernés par la violence, des jeunes gens bizarres qui ne veulent rien faire à l'école ; ce sont ceux-là qu'on nomme certainement des 《 élèves sans avenir ne venant que pour créer des problèmes 》. Bien qu'il soit interdit de venir à l'école avec une arme, ces derniers y apportent trop souvent des armes à feu et des armes blanches. Et pourtant, ce qui est le plus fâcheux, c'est que les élèves qui agissent ainsi y sont encouragés par leurs propres parents. La plupart de ces parents sont souvent des responsables travaillant pour l'Etat. Par conséquent, ces élèves ne font rien de bien, ils ne veulent que semer le désordre puisque leurs propres parents leur ont permis d'agir ainsi. La violence en milieu scolaire a plusieurs causes. Elle est d'abord due à l'incapacité des enseignants à tenir compte de l'importance de l'apprentissage, à leur manque de performance dans la gestion de l'enseignement ainsi qu'au refus de punir les élèves coupables et à les tolérer dans l'établissement. En conclusion, la violence en milieu scolaire ne s'arrêtera que si le gouvernement prend des mesures sévères et si les enseignants font convenablement leur travail. Combien d'élèves sont devenus infirmes, invalides ou même ont perdu la vie à la suite de cette violence ? Combien d'éducateurs ont été tués parce qu'ils faisaient leur devoir ? Il n'est pas surprenant d'entendre qu'un directeur de C.E.G a été chassé de son poste parce qu'il avait sanctionné le fils d'un ministre. En bref, la violence en milieu scolaire nous menace et continuera à nous préoccuper si nous ne lui faisons pas face. Pour cette raison, nous devons nous unir pour dire non à la violence. Je vous sais gré pour votre amabilité aliénor. Vous êtes vraiment une personne très gentille.


Merci infiniment de votre aide.



Réponse : Violence en milieu scolaire de alienor64, postée le 18-02-2017 à 19:15:11 (S | E)

Bonsoir mansal9960
Pour beaucoup de jeunes, l'école est considérée comme un lieu de rencontre, c'est-à-dire un endroit où ils peuvent se rencontrer(autre verbe : répétition à éviter à quelques mots d'intervalle : 'rencontre' et 'se rencontrer'. Décidément, vous êtes réfractaire au verbe que je vous ai indiqué depuis plusieurs jours et qui correspond au mot 'retrouvailles' que vous aviez employé. Ce verbe, je vous l'ai même écrit ; il ne vous restait qu'à le recopier : 'se retrouver avec leurs copines...' ou 'retrouver leurs...' : la seconde formule avec ce verbe transitif direct est, à mon sens, la meilleure. Avez-vous lu le lien sur les verbes transitifs et intransitifs ?) avec leurs copines et leurs amis. En revanche, certains jeunes la considèrent plutôt comme un lieu de désordre.

Bon week-end



Réponse : Violence en milieu scolaire de mansal9960, postée le 18-02-2017 à 19:49:24 (S | E)
Bonsoir. Pourriez-vous m'aider à corriger les erreurs du sujet suivant. La violence en milieu scolaire. La violence se définit comme tout acte visant à blesser quelqu'un par des injures ou par des coups. Autrement dit, la violence est l'ensemble des actions qui portent atteinte à quelqu'un et l'obligent à se soumettre par la force. En effet, il existe plusieurs sortes de violences telles que : la violence physique, la violence faite aux femmes, etc. Cependant, celle qui nous concerne ici, c'est la violence en milieu scolaire. En effet, nous tenterons de développer ce sujet dans les lignes suivantes. Pour beaucoup de jeunes, l'école est considérée comme un lieu de rencontre, c'est-à-dire un endroit où ils peuvent retrouver leurs copines et leurs amis. En revanche, certains jeunes la considèrent plutôt comme un lieu de désordre. Aujourd'hui, nous remarquons dans les établissements les plus concernés par la violence, des jeunes gens bizarres qui ne veulent rien faire à l'école ; ce sont ceux-là qu'on nomme certainement des 《 élèves sans avenir ne venant que pour créer des problèmes 》. Bien qu'il soit interdit de venir à l'école avec une arme, ces derniers y apportent trop souvent des armes à feu et des armes blanches. Et pourtant, ce qui est le plus fâcheux, c'est que les élèves qui agissent ainsi y sont encouragés par leurs propres parents. La plupart de ces parents sont souvent des responsables travaillant pour l'Etat. Par conséquent, ces élèves ne font rien de bien, ils ne veulent que semer le désordre puisque leurs propres parents leur ont permis d'agir ainsi. La violence en milieu scolaire a plusieurs causes. Elle est d'abord due à l'incapacité des enseignants à tenir compte de l'importance de l'apprentissage, à leur manque de performance dans la gestion de l'enseignement ainsi qu'au refus de punir les élèves coupables et à les tolérer dans l'établissement. En conclusion, la violence en milieu scolaire ne s'arrêtera que si le gouvernement prend des mesures sévères et si les enseignants font convenablement leur travail. Combien d'élèves sont devenus infirmes, invalides ou même ont perdu la vie à la suite de cette violence ? Combien d'éducateurs ont été tués parce qu'ils faisaient leur devoir ? Il n'est pas surprenant d'entendre qu'un directeur de C.E.G a été chassé de son poste parce qu'il avait sanctionné le fils d'un ministre. En bref, la violence en milieu scolaire nous menace et continuera à nous préoccuper si nous ne lui faisons pas face. Pour cette raison, nous devons nous unir pour dire non à la violence. Je vous sais gré pour votre amabilité aliénor. Vous êtes vraiment une personne très gentille.
Merci infiniment de votre aide.

-------------------
Modifié par mansal9960 le 18-02-2017 19:53





Réponse : Violence en milieu scolaire de alienor64, postée le 18-02-2017 à 23:01:30 (S | E)

Bonsoir mansal9960

Cette fois-ci, votre texte est tout à fait correct. Bravo !

Bonne continuation




[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Cours gratuits > Forum > Apprendre le français
Partager : Facebook / Google+ / Twitter / ... 


> INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Fiches les plus populaires | Aide/Contact

> COURS ET TESTS : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous les tests | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements


> NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours d'anglais | Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

> INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies .
| Cours et exercices de néerlandais 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.